La Ziyârat (traduit par « visite pieuse » en français) est une forme de salutation (« Salam ») qui reconnaît le statut spécial et spécifique de la ou des personne(s) visitée(s).
Le croyant devient alors l’hôte de ces saintes personnalités. La visite se fait habituellement à l’endroit où la personne est enterrée mais elle peut se faire à distance.
Les mérites de cette visite pieuse :
Les mérites de la ziyarah de notre maître, l’Imam Abû-l-Hassan, Ali Ibn Mûsâ al-Redhâ (p) sont trop nombreux pour être mentionnés tous dans le cadre de cet exposé concis. Cependant nous en citons quelques-uns ci-après :
1-Le Prophète (P) dit : «Un morceau de moi (un de mes descendants) sera enterré à Khurâsân. Il n’y a pas un croyant qui lui rende visite sans qu’Allah ne lui rende obligatoire l’entrée au Paradis, et interdit le Feu de l’Enfer à son corps.» Selon un autre Hadith, il (P) dit : «Un morceau de moi sera enterré à Khorâsân. Il n’y a pas un affligé qui lui rende visite sans qu’Allah ne dissipe son affliction, ni un pécheur sans qu’Allah ne lui pardonne ses péchés.»
2- Selon l’Imam al-Redhâ (p) lui-même : «Il y a à Khorâsân un endroit qui deviendra un jour le lieu de descente des Anges : une fournée d’Anges y descend et une autre en remonte continuellement jusqu’au «Jour où l’on soufflera dans la Trompe» On lui demanda alors : «Et quel est cet endroit ?» Il (p) répondit : «Il est à Tûs (Machhad). Par Allah, c’est un Jardin parmi les Jardins du Paradis. Quiconque m’y rendra visite, aurait rendu visite au Messager d’Allah (P) et Allah inscrira à son crédit mille hajjah (pèlerinage majeur) agréés et mille ‘umrah (pèlerinage mineur) agréées. De plus mes ancêtres et moi, nous serons ses intercesseurs le Jour de la résurrection »
3-Ibn Abî Naçr témoigne : « J’ai lu la lettre d’Abî-l-Hassan al-Redhâ (p), dans laquelle il dit : «J’informe mes Chiites que ma visite pieuse équivaut chez Allah – Il est Puissant et Sublime – à mille pèlerinages. Lorsque j’ai rapporté ce hadith à l’Imam Muhammad al-Taqî (p), il l’a plus que confirmé : « Oui, Par Allah ! Obtiendra la récompense spirituelle de Mille mille pèlerinages quiconque lui rendra visite en sachant ses vrais mérites »
4- L’Imam al-Redha (p) dit : «Quiconque me rendra visite malgré l’éloignement de ma demeure, je viendrai auprès de lui le Jour de la Résurrection dans trois situations difficiles pour le faire sortir de leurs terreurs : Lorsque les livres s’envolent à gauche et à droite, auprès du Çirât et auprès de la Balance.
5-Toujours selon l’Imam al-Redhâ lui-même (p) : «Je mourrai assassiné injustement par empoisonnement et serai enterré à côté de Hâroun (al-Rachîd, le calife abbasside). Allah fera de la terre dans laquelle je serai enseveli le lieu de visite de mes Chiites. Quiconque m’y rendra visite dans cette terre lointaine, je lui rendrai obligatoirement visite le Jour de la Résurrection. Par Celui Qui a honoré Muhammad (P) de la Prophétie et l’a préféré à toute la créature, pas un d’entre vous, qui accomplirait deux rak‘ah de prière dans mon mausolée ne serait privé du pardon d’Allah – Il est Puissant et Sublime – lorsqu’il Le rencontrera. Par Celui Qui nous a honorés de l’Imamat après le Muhammad (P), et nous a destinés à la Succession (du Prophète-P), les visiteurs de mon mausolée seront les plus honorés des délégations auprès d’Allah le Jour de la Résurrection. Et pas un croyant qui rendra visite à mon mausolée sans qu’Allah n’interdise le Feu à son corps.» (Source : Anthologie des clés du paradis par Dr Ahmed Al Bostani)
Voici une traduction de ce que l’on peut réciter lors de cette visite :
« Que la paix soit sur l’agréé, le satisfait, du nom du maître des légataires et l’imam des pieux (des croyants), le lieutenant de la miséricorde et l’Imam des gens du Coran, le détenteur de l’exégèse, la source de la Loi (al-Furqan), le porteur de la Tora et de l’Evangile, celui qui dénonce (ou évite) les vilenies et les vanités, celui qui parle et agit, le juge, le sage, le sincère, le bon, le possesseur, la magnificence, son aïeul étant le maître des Prophètes et son père, le maître des légataires, lieu auquel reviennent les premiers et les derniers !
Que la paix sur toi, ô Abu-l-Hassan, ‘Ali fils de Moussa ar-Ridâ, ainsi que la Miséricorde de Dieu et Ses Bénédictions !
Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, et, comme Tu l’as honoré par Mohammed, Ton Messager, et Tu as fait de lui Ton Indice en droit et il a appelé à Ta Voie avec sagesse et bonnes recommandations, alors complète pour lui l’engagement, accomplis pour lui la promesse, soutiens-le ainsi que sa descendance et ses proches-élus, par le secours de l’armée, pour qu’il purifie la Religion avec sérieux, qu’il agisse en cela avec effort et pour que la religion devienne pour Toi pure et la Louange totale. Mon Dieu, prie sur lui, vivant et mort, accélère notre soulagement par lui et le légataire après lui, secours-le contre ceux qui obéissent au démon, fortifie par lui la foi, et abaisse par lui le démon. »
( tirée de Bihar al-Anwar, vol.99 pp225-226)