Dans chapitre 76 de son livre Usul al-Kafi, Sheikh al-Kulayni a raconté les hadiths suivants au sujet de “ L’Imam Mahdi (a.s) ”:
En fait, le désir et l’objectif de l’illustre Sheikh al-Kolayni dans ce Chapitre est de démontrer et de prouver d’une manière irréfutable et spécifique que l’Imâm Hassan-é Askari [as] avait bel et bien eu un fils, et que plusieurs personnes l’avaient vu, avant qu‘il n’entrât dans l’Occultation [i.e. Mineure et Majeure] et qu’il y avait en effet un mandat pour son Imâmat. Il faut ajouter aussi que pour mener à bien cette mission, il choisit les Ahâdîs dans lesquels il était lui-même le narrateur, dans la chaîne de transmission; et pour cela, il y a une différence entre le “Kâfi” et d’autres grandes œuvres, telles que “Béhârol Anvâr” d’Allâmeh Madjléssi. Pour cela, Cheikh Koléyni ne fait aucune référence, au sujet de la position historique spéciale de l’Imâm Mahdi [as], ou aux Ahâdîs, rapportés de la sainte personne du Prophète [p] et qui annonçaient tous, l’apparition et le soulèvement de cette figure sanctissirne, dans la fin des temps. De toute façon, la meilleure explication au sujet de l’Apparition de Mahdi [as] fut donnée par une personne qui ne croyait pas lui-même à sa Venue et qui renia la validité des Ahâdîs concernant cette question. C’est à dire, le célèbre historien Abdér’Rah‘mân Ibn-é Moharnmad Ibn-é Khaldoun dans son “Introduction” très célébrée pour son grand ouvrage historique. Il écrivit:” Tous les Musulmans acceptent cette ferme croyance qu’à la fin des temps, un homme de la [sainte] Famille du noble Prophète [p] apparaîtra sans aucun doute et qui fortifiera l’Islam et fera triompher la Justice et l’Équité. Tous les Musulmans le suivront et il dominera sur tout le territoire Islamique. Il sera appelé “Mahdi”…”
[volume 1 -page 260]; nous voyons donc que l’Apparition et la Manifestation de Mahdi n’est pas uniquement une croyance sectaire [comme pour le cas des Chiites], mais une croyance commune et générale pour tous les Musulmans; et cette croyance, exprimée par Ibn-é Khaldoun n‘était pas
uniquement professée par cet auteur, mais aussi par d’autres savants érudits Islamiques; or, selon Ibn-é Khaldoun il y a des Ahâdîs au sujet de Mahdi qui sont tous, justes et correctes [authentiques] [i.e. Sahih], selon la base et le fondement de l’évaluation faite pour les Ahâdîs. Or, certains Ulémas [savants érudits] ont déclaré qu’il y a des Ahâdîs incrédibles et loin de toute authenticité à ce sujet, et réfuté catégoriquement cette seconde explication par Ibn-é Khaldoun. Ahmad Moharnmad Châkér l’un des plus grands savants au sujet des Ahâdîs et du Tafsir a déclaré:” La croyance en Mahdi n’est pas une croyance spécifiquement Chiite, car c‘est un fait qui a aussi été rapporté et cité par les Sunnites, à travers de nombreuses chaînes de transmission, et par les proches compagnons du noble Prophète [p], de sorte qu‘il ne reste absolument aucun doute quant à la véracité et à la vérité de cette croyance.”