Le désespoir est la perte de tout espoir, il est le sentiment qui nous envahit lorsque nous avons perdu tout espoir. Il existe deux sortes des désespoirs : le désespoir blâmable et le désespoir louable. Le désespoir blâmable consiste à désespérer de la miséricorde divine et le désespoir louable consiste à cesser tout espoir en toute chose en dehors de Dieu. Nous parlerons dans cet article seulement du désespoir déconseillé en Islam.
Le désespoir de la miséricorde et de la grâce de Dieu est considéré comme le plus grand fléau de l’être humain. Parce que sans espoir, l’homme est incapable d’entamer son cheminement vers la perfection. Imam Ali (as) dit : « le désespoir est la plus grande calamité ». [1]
Il est nécessaire d’être conscient que la vie d’ici-bas est une longue succession d’événements. Aux deux extrêmes, il y a ces moments de pur bonheur et ces moments infiniment sombres, qui nous plongent dans une tristesse profonde et, parfois, dans un terrible désespoir. Ces émotions font partie de la condition humaine dans ce bas monde, mais si nous perdons le contrôle de nos émotions, nous pouvons facilement sombrer dans le désespoir. Dieu nous demande de ne pas désespérer et, surtout, de ne pas désespérer de Sa miséricorde. Le saint Coran dit : « Ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah ». » [2]
Dieu est le Tout Miséricordieux et nous a donné les moyens de traverser les épreuves difficiles de la vie en nous donnant un principe en or auquel nous devons nous accrocher pendant les moments difficiles ; Il dit : « Après toute difficulté survient certes un soulagement. Après toute difficulté survient certes un soulagement. » » [3]
Pour guérir de notre désespoir nous gardons à l’esprit que Dieu a le contrôle sur toute chose et qu’Il a le pouvoir de changer le cours de notre vie, cela nous aidera à laisser nos chagrins et nos soucis derrière nous.
Notes:
1. Gorar-ol Hikame, p83.
2. Sourate 12 :87
3. Coran 94:5