Question
Pouvez me montrer un hadith mentionné dans les ouvrages sunnites qui prouve que le prophète (ç) pleurait parfois l’Imam Hossein (as) ? Les sunnites disent qu’en islam, pleurer et faire le deuil est Haram. Ils demandent pourquoi ne pleurons-nous pas pour la mort du prophète (ç) ? Merci pour votre réponse.
Résumé de la réponse
Voici la réponse convenable à la question qui a été posée :
1 – Pleurer pour les morts : «les pleures et l’affliction en soi sont quelque chose de naturel. Elles sont mêmes inscrites dans les gènes de l’être humain et font partie des dispositions naturelles. On remarque que certains animaux pleurent et on n’a pas besoin d’arguments pour prouver pourquoi. Cependant, si Dieu interdit quelque chose, il faut l’éviter. Non seulement Dieu n’a pas interdit les pleures, le prophète l’a également exprimé à travers ses propos et son comportement. En guise d’exemple, nous énumérons et citons un hadith fiable à partir d’un ouvrage sunnite.
Anas dit : «Ibrahim était en train les mains du prophète (ç) lorsque les larmes coulaient des joues de celui-ci qui dit : « les yeux laissent couler les larmes, le cœur s’afflige. Il ne faut dire de la bouche que ce qui est conforme avec l’agrément de Dieu. Ibrahim, je jure par Dieu que nous sommes affligés pour toi »(1)
Il faut également rappeler que dans le livre « Sounanou ibn Majâ » et d’autres ouvrages sunnites, les paroles du prophète (ç) contestant le premier et le deuxième calife sont mentionnées.
2 – Les lamentations du prophète (ç) pour l’Imam Hossein (as) : « si déjà en soi les pleures pour les morts sont quelque chose d’approuvée par le prophète (ç), en plus de la démonstration faite ci-dessus, il n’y a aucune différence que ce soit pour Ibrahim que le prophète (ç) ou pour l’Imam Hossein (as) son petit fils et l’un de ses successeurs. (2)
L'Imam 'Alî, cité par l'Imam Ahmad Ibn Hanbal a raconté:
- Un jour, en entrant chez le Messager de Dieu, j'ai vu que ses yeux débordaient de larmes. Aussi lui demandai-je:
- «Qu'est ce qui t'a fait pleurer, ô Messager de Dieu?»
- «L'Ange Gabriel, dit-il, vient de me quitter. Il m'a informé qu'al-Hussayn serait tué près de l'Euphrate. Et me demandant, "veux-tu sentir la terre où il sera tué?", il tendit sa main, ramassa une poignée de terre et la donna. Je n'ai pu alors empêcher mes yeux de déborder de larmes».
Cité par Ibn Kathîr(3)
En plus de cela, dans les ouvrages chiites, il existe beaucoup de hadiths qui montrent que le prophète a pleuré pour l’Imam Hossein (as). (4)
Notes :
1- Sahih Mouslim, le chercheur Abdoul Baki Mohammad Fouad, vol 4, page 1807, Darul Ihya Touras Al Arabi, Beyrouth.
2- Ibn Majâ, Sounanou ibn Majâ, vol 5, page 69, hadith 1578.
3- "Istich-hâd al-Hussayn", op. cit., p. 126
4- Irchad ul Kouloub, Hassan ibn Abil Hassan Deylami, vol 2, page 296, les éditions Sharif Razi, 1412 hégire lunaire.