Le 20ème de Safar
C’est l’anniversaire du quarantième jour du Martyre de l’Imam al-Hussein (Psl).
C’est aussi le jour anniversaire du retour de sa famille de Damas à Médine après la Tragédie de Karbala’, survenue le 10 Muharram.
Ce jour marque aussi l’anniversaire, de la venue à Karbala’, du Compagnon Jâber Ibn Abdullâh al-Ançârî, le premier à avoir effectué cette visite pieuse depuis l’assassinat du petit-fils du Prophète.
Il est donc très recommandé de se rendre ce jour à Karbala’, auprès de sa tombe.
Selon l’Imam al-Hassan al-Askarî (Psl), les signes du bon croyant sont au nombre de cinq:
1. L’accomplissement de 51 génuflexions de prière (17 obligatoires et 34 surérogatoires) par jour.
2. La visite pieuse du tombeau de l’Imam al-Hussein, le jour du Quarantième.
3. Le port d’une bague à la main droite.
4. Le frottement du front sur le sol (lors de la prosternation)
5. La prononciation à haute voix du Basmalah (dire : «Au Nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux ») dans la lecture de la prière
Visite Pieuse le 40ème de l'Imam al-Hussein (Psl)
La première version est celle rapportée par Cheikh dans al-Tahdhîb et al-Misbâh de Safwân al-Jammâl qui dit : « Mon Maître, as-Sâdeq (Psl) m’a dit à propos de la visite du 40ème jour : « Tu visites au moment du lever du jour et tu dis :
Que la Paix soit sur l’Ami-proche et le Bien-Aimé de Dieu !
Que la Paix soit sur l’Ami intime et le Bien-né de Dieu !
Que la Paix soit sur l’Elu de Dieu et le fils de l’Elu de Dieu !
Que la Paix soit sur Hussein, l’opprimé, le martyr !
Que la Paix soit sur le prisonnier des afflictions, le tué sur lequel on pleure des larmes intarissables !
Mon Dieu, je témoigne qu’il est Ton Ami/aimé, Ton Elu, le fils de Ton Elu, le Gagnant de Ta Noblesse, que Tu l’as honoré par le martyre, Tu l’as gratifié du bonheur, Tu l’as choisi par une noble naissance, Tu as fait de lui un Seigneur parmi les seigneurs, un Chef parmi les chefs, un Défenseur parmi les défenseurs, Tu lui as offert l’héritage des Prophètes, Tu l’as placé comme Argument aux Légataires de Ta création.
Alors, il a averti dans ses exhortations, a dispensé les recommandations et a donné sa vie pour Toi, pour délivrer Tes serviteurs de l’ignorance de la confusion de l’égarement.
Se sont entraidés contre lui ceux que la vie de ce monde-ci a séduits, qui ont vendu leur part de l’Au-delà pour le plus vil, l’ont fait à perte et s’en sont enorgueillis, qui sont tombés dans l’abîme de leurs passions, encourant Ta Colère ainsi que celle de Ton Prophète, qui ont obéi à ceux de Tes serviteurs qui se sont opposés à Toi, aux hypocrites, à ceux qui portent de lourds péchés qui méritent le Feu [de l’enfer].
Alors, il les a combattus en Toi, patient, n’attendant de récompense que de Toi, intrépide, jusqu’au moment où son sang fut versé dans l’obéissance à Toi et que ses femmes furent capturées.
Mon Dieu, maudis-les d’une malédiction fatale et châtie-les d’un châtiment douloureux !
Que la Paix soit sur Toi, ô fils du Messager de Dieu, que la Paix soit sur Toi, ô fils du Maître des légataires !
J’atteste que tu étais le Fidèle de Dieu et le fils de son Fidèle, que tu as vécu heureux, que tu as mené [une vie] louable, que tu es mort regretté, opprimé, martyr.
J’atteste que Dieu a réalisé ce qu’IL t’a promis, qu’IL a anéanti celui qui t’a abaissé, a châtié celui qui t’a tué.
J’atteste que tu as tenu ton engagement envers Dieu, que tu as combattu dans Sa Voie jusqu’à ce la certitude [la mort] t’ait atteint.
Que Dieu maudisse celui qui t’a tué, que Dieu maudisse celui qui t’a opprimé, que Dieu maudisse la communauté qui a entendu cela et l’a approuvé !
Mon Dieu, j’atteste que je suis fidèle à ceux qui vous sont fidèles, et hostiles à ceux qui vous sont hostiles.
Que mon père et ma mère [soient en rançon] pour toi, ô fils du Messager de Dieu, j’atteste que tu étais une lumière dans les nobles lombes et dans les matrices purifiées.
L’ignorance ne t’a pas souillé de ses souillures, ni ne t’a recouvert de ses vêtements obscurs.
J’atteste que tu es l’un des Supports de la religion, des Piliers des musulmans, la Citadelle des croyants.
J’atteste que tu es l’Imam, le vertueux, le pieux, celui dont Dieu est satisfait, le pur, le guide, le bien-dirigé.
J’atteste que les Imams de ta descendance sont la Parole de la piété et le Signe de la guidance, l’Anse la plus solide, l’Argument contre les gens de ce monde-ci.
J’atteste que j’ai foi en vous, je suis convaincu de votre retour, avec les prescriptions légales de ma religion et les aboutissements de mes actes, mon cœur en paix avec votre cœur, et mon ordre suivant votre ordre.
Mon aide est préparée pour vous jusqu’à ce que Dieu vous donne l’autorisation, alors, avec vous, avec vous, pas avec vos ennemis !
Que les prières de Dieu soient sur vous, sur vos esprits et sur vos corps, sur votre présence et sur votre absence, sur votre apparence et sur votre for intérieur ! Exauce-nous, Seigneur des mondes !