Trad. Madjid Karshénas
Ed. Fondation pour la Rédaction et la Publication des Œuvres de l’Imam Khomeynî –
Téhéran - Iran
La question de la femme, de ses droits, de sa place dans l’Islam, de son rôle dans la Révolution islamique et dans la République Islamique d’Iran est sans conteste une des questions qui suscite le plus d’interrogations, soulève le plus de polémiques et fait couler le plus d’encre.
Cet ouvrage de 300 pages est un recueil de déclarations et de messages de haute valeur de l’Imam Khomeynî(qs) portant de façon spécifique sur la femme, mis en forme avec l’aide de la Direction des Centres et des Relations Culturelles du Ministère de l’Orientation et de la Guidance islamique traduit dans une langue tout à fait accessible.
L’Imam Khomeynî(qs) rappelle ou dévoile avec éclat l’identité universelle de la femme originale, son rôle dans la famille et dans la société. Il(qs) met en évidence le rôle de l’Islam pour favoriser son développement, son accomplissement, son perfectionnement à côté de l’homme, en complémentarité avec lui. Et il(qs) insiste sur le rôle que la femme iranienne a joué dans la révolution islamique, son sens élevé des responsabilités face à l’Islam et la société, sens qui s’est maintenu dans la construction de l’Etat islamique.
Les paroles de l’Imam Khomeynî ont été regroupées en six rubriques :
1-Les éminentes femmes du monde : ses illustres paroles à propos de Fâtimah az-Zahra(p), Khadijah(p), Zeinab(p) et Marie(p).
2-Le Statut et les droits de la femme dans le système islamique : ses droits, ses devoirs, son rôle, sa liberté..
3-Le rôle de la famille et de la femme dans l’éducation des êtres humains
4-Le rôle des femmes dans la victoire de la révolution islamique : son évolution et son rôle primordial dans la victoire de la révolution islamique..
5-Les femmes et la guerre : leur devoir de défendre l’Islam et la patrie islamique, leur recherche du martyre et leur martyre, leur rôle durant la guerre..
6-Crimes et complots du colonialisme et du régime Pahlavi à l’encontre des femmes : sur le dévoilement des femmes, la pseudo-égalité de l’homme et de la femme, la mixité, la prétendue liberté de la femme sous le régime dictatorial du Shah..
« Si un jour doit être la journée de la femme, quel jour y a-t-il de plus éminent et de plus glorieux que la jour de la naissance de Fatima az-Zahra(p), une femme qui est la fierté de la lignée de la Prophétie et qui, tel un soleil, brille aux sommets de l’Islam affectionné. » (5/5/80)