Réciter devant la porte de l'Archange Gabriel :

« O seigneur je suis devant la porte de la maison de Ton prophète et Tu as interdit l’accès sans sa permission en disant : « O les croyants n’entre pas dans les maisons du prophète, sauf celui-ci vous l’autorise » O seigneur le propriétaire de ce lieu est sacré en sa présence et en son absence, et je sais que Ton prophète et Tes représentants sont en vie auprès de Toi et que Tes biens leurs parviennent, ils voient ce lieu et entendent mes paroles, et répondent à mon Salam, Tu as caché leurs voix, et ouvert la porte des douces invocations. Je demande Ta permission en premier et en deuxième la permission de Ton prophète dont l’obéissance m’est un devoir et Tes anges délégués, O prophète me permets tu d’entrer, O preuve évidente d’Allah me permets tu d’entrer, O anges d’Allah se trouvant dans ce lieu, permet moi au Maulah d’entrer avec la meilleure des permissions, si je le mérite pas alors toi tu le mérites »

Réciter après être entré dans la Mosquée:

« O Nom d’Allah et par Allah et sur la voie de Son prophète que la paix soit sur lui et sur sa famille, O seigneur pardonnes moi et soit miséricordieux envers moi, Tu es le pardonneur.

- Lorsqu'il parvient à la porte de sa mosquée; il doit entrer de son pied droit et sortir de son pied gauche, comme pour toute mosquée. Dire 100 fois Dieu est plus Grand.

- Lorsqu'il s'approche de l'espace compris entre la tombe du Prophète et sa chaire (Hadith du Prophète : " Entre ma tombe et ma chaire se trouve un jardin des jardins du Paradis ") il prie la prière de salutation de la Mosquée près de la chaire

- Après qu'il prie la prière de salutation , en étant reconnaissant à Allah pour cette générosité et en lui demandant l'achèvement de sa mission et l'acceptation de sa visite, il doit faire face au mur de la tombe sainte, avec la Qibla derrière lui, visant la partie inférieure du mur de la tombe, baissant son regard figé dans un état de crainte révérencielle, vidant son cœur des soucis temporels et se concentrant sur la nature respectueuse de son état et le statut de celui dont il est en présence .

Alors il donne des salutations d'une voix ni trop forte, ni trop douce, mais modérée; il dit :

اَلسَّلامُ عَلَيْكَ يا رَسُولَ اللهِ وَرَحْمةُ اللهِ وَبَرَكاتُهُ

Que la Paix soit  sur toi, ô Messager de Dieu, ainsi que la Miséricorde d’Allah et Ses bénédictions !

A salæmu <alayka yæ rasýla Allahi wa ra…matu Allahi wa barakætuh.

اَلسَّلامُ عَلَيْكَ يا مُحَمَّدُ بْنَ عَبْدِ اللهِ

Que la Paix soit sur toi, ô Muhammad fils d’abdallâh,

A salæmu <alayka yæ Mu…ammadu bna Abdillah !

اَلسَّلامُ عَلَيْكَ يا خِيَرَةَ الله

Que la Paix soit sur toi, ô choisi par Dieu !

A salæmu <alayka yæ …iyarata Allah !

اَلسَّلامُ عَلَيْكَ يا حَبيبَ اللهِ

Que la Paix soit sur toi, ô bien–aimé de Dieu !

A salæmu <alayka yæ …abñba Allah!

اَلسَّلامُ عَلَيْكَ يا صِفْوَهَ اللهِ

Que la Paix soit sur toi, ô élite de Dieu !

A salæmu <alayka yæ ‡afwati Allah!

اَلسَّلامُ عَلَيْكَ يا اَمينَ اللهِ

Que la Paix soit sur toi, ô probe de Dieu !

A salæmu <alayka yæ amñna Allah!

اَشْهَدُ اَنَّكَ رَسُولُ اللهِ

J‘atteste que tu es le Messager de Dieu !

Aã-hadu annaka rasýlu Allah,

وَاَشْهَدُ اَنَّكَ مُحمَّدُ بْنُ عَبْدِ الله

ِJ‘atteste que tu es Muhammad fils d’Abdillâh,

Wa aã-hadu annaka Muhammadu bnu Abdillah,

وَاَشْهَدُ اَنَّكَ قَدْ نَصَحْتَ لاُِمَّتِكَ

ِJ‘atteste que tu as conseillé ta communauté,

Wa aã-hadu annaka qad na‡a…ta li-ummatik,

وَجاهَدْتَ فى سَبيلِ رَبِّكِ وَعَبَدْتَهُ حَتّى أتاكَ الْيَقينُ

Tu as milité sur le sentier de Dieu, que tu l’as adoré jusqu’à ce que la certitude te soit parvenue,

Wa jahadta fñ sabñli Rabbika wa <abadtahu  …atta atæka al-yaqin,

فَجَزاكَ اللهُ يا رَسُولَ اللهِ اَفْضَلَ ما جَزى نَبِيّاً عَنْ اُمَّتِهِ

Que Dieu te récompense, ô Messager de Dieu, du meilleur dont Il a récompensé un Prophète envers sa communauté,

Fa-jazæka Allahu yæ rasýla Allahi afšala mæ jazæ  nabiyyane <an ummatih,

اَللّـهُمَّ صَلِّ عَلى مَحَمِّد وآلِ مُحَمِّد اَفْضَلَ ما صَلَّيْتَ عَلى اِبْرهِيمَ وَآلِ إبراهيمَ

Seigneur ! Béni Muhammad et ses proches de la meilleur façon comme Tu as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim,

Allahumma ‡allñ <ala Muhammad wa æli Muhammad, afšala ma ‡allayta <ala Ibrahñma wa æli Ibrahñm,

اِنَّكَ حَميدٌ مَجيد.

ٌCertes, Tu est Louable et Exalté

Innaka …Hamidune majid.

Puis lire :

أَشهَدُ أَنْ لا إِلهَ إِلّا الله وَحْدَهُ لاشَرِيكَ لَهُ ، وَأَشْهَدُ أَنَّكَ رَسُولُهُ ، وَأَنَّكَ مُحَمَّدُ بْنُ عَبْدِ اللهِ ، وَأَشْهَدُ أَنَّكَ قَدْ بَلَّغْتَ رِسالاتِ رَبِّكَ ، وَنَصَحْتَ لاُمَّتِكَ وَجاهَدْتَ فِي سَبِيلِ الله بِالحِكْمَةِ وَالمَوْعِظَةِ الحَسَنَةِ ، وَأَدَّيْتَ الَّذِي عَلَيْكَ مِنَ الحَقِّ ، وَأَنَّكَ قَدْ رَؤُفْتَ بِالمُؤْمِنِينَ ، وَغَلَظْتَ عَلى الكافِرِينَ ، وَعَبَدْتَ الله مُخْلِصا حَتَّى أَتاكَ اليَقِينُ ، فَبَلَغ الله بِكَ أَشرَفَ مَحَلِّ المُكَرَّمِينَ. الحَمْدُ للهِ الَّذِي اسْتَنْقَذَنا بِكَ مِنَ الشِّرْكِ وَالضَّلالِ. اللّهُمَّ صَلِّ عَلى مُحَمَّدٍ وَآلِهِ ، وَاجْعَلْ صَلَواتِكَ وَصَلَواتِ مَلائِكَتِكَ ، وَأَنْبيائِكَ وَالمُرْسَلِينَ وَعِبادِكَ الصَّالِحِينَ ، وَأَهْلِ السَّماواتِ وَالاَرَضِينَ ، وَمَنْ سَبَّحَ لَكَ يا رَبِّ العالَمِينَ منَ الأولينَ وَالآخِرِينَ ، عَلى مُحَمَّدٍ عَبْدِك وَرَسُولِكَ ، وَنَبِيِّكَ وَأَمِينِكَ وَنَجِيبِكَ وَحَبِيبِكَ ، وَصَفِيِّكَ وَصَفْوَتِكَ ، وَخاصَّتِكَ وَخالِصَتِكَ ، وَخِيَرَتِكَ مِنْ خَلْقِكَ ، وأَعْطِهِ الفَضْلَ وَالفَضِيلَةَ وَالوَسِيلَةَ وَالدَّرَجَةَ الرَّفِيعَةَ ، وَابْعَثْهُ مَقاما مَحْمُوداً يَغْبِطُهُ بِهِ الأَوَّلُونَ وَالآخرونَ. اللّهمَّ إِنَّكَ قُلتَ : ( وَلَوْ أَنَّهُمْ إِذ ظَّلَمُوا أَنفُسَهُمْ جَاءُوكَ فَاسْتَغْفَرُ‌وا اللَّـهَ وَاسْتَغْفَرَ‌ لَهُمُ الرَّ‌سُولُ لَوَجَدُوا اللَّـهَ تَوَّابًا رَّ‌حِيمًا ، إِلهي فَقَدْ أَتَيْتُ نَبِيَّكَ مُسْتَغْفِراً تائِباً مِنْ ذُنُوبِي ، فَصَلِّ عَلى مُحَمَّدٍ وَآلِهِ وَاغْفِرْها لِي ، يا سَيِّدَنا أَتَوَجَّهُ بِكَ وَبأَهْلِ بَيْتِكَ إِلى الله تَعالى رَبِّكَ وَرَبِّي لِيَغْفِرَ لِي.

J’atteste qu’il n’y a de Dieu que Dieu, L’unique sans associé, J‘atteste que tu es Son Messager, J’atteste que Mohammad est fils d’Abdullah, J’atteste que tu as transmis le message de ton Seigneur, Que tu as conseillé ta communauté, Tu as milité sur le sentier de Dieu, Par la sagesse et la bonne exhortation, Que tu as accompli la vérité dont tu étais chargé, Que tu étais doux envers les croyants, et rude vis à vis des incrédules, Que tu as adoré sincèrement Dieu, jusqu’à ce que la certitude te soit venue, Allah t’as élevé au plus haut degré d’honneur des sacrés.

Louange à Allah qui, grâce à toi, nous a sauvés de l’idolâtrie et de la perdition.

Seigneur ! Béni Mohamed et ses proches, Fais que Tes bénédictions, celles de Tes anges, de Tes Prophètes, de Tes Envoyés, de Tes serviteurs vertueux, et de celles des occupants des cieux et des terres, Ainsi que de ceux qui Te Louent, ô Seigneur des Mondes, parmi les premiers et les derniers.

Seigneur béni Mohammad Ton serviteur, Ton Messager, Ton Prophète, Ton Probe, Ton Distingué, Ton Bien - Aimé, Ton élu, Ton Elite, Ton Afférent, Ton Dévoué, Le Choisi et La Meilleure de Tes créatures.

Accordes-lui le mérite et la vertu ainsi que le moyen au Paradis et le haut rang, Ressuscites– le en position glorieuse, Que lui envieront les premiers et les derniers.

Seigneur ! Tu as dit ; « Si lorsqu’ils ont fait du tort à leurs propres personnes, ils venaient à toi, en implorant le pardon d’Allah, Et si le Messager demandait le pardon pour eux, Ils trouveraient, certes, Allah très accueillant au repentir et Miséricordieux.

Seigneur ! Je viens à Ton Prophète implorant le pardon et repentant de mes péchés, Béni Mohamed et ses proches et pardonnes–les-moi.

O notre Maître ! Je me dirige grâce à toi et à tes descendants, vers Allah Tout - Puissant mon Seigneur et ton Seigneur, afin qu’Il me pardonne.

Dites trois fois de suite :

إِنَّا للهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ راجِعُونَ.

Nous sommes à Dieu et vers Lui nous retournerons.

Dire:

Ta perte nous a affligé, ô Bien-aimé de nos cœurs et quel énorme malheur nous avons subi.

Lorsque l’on t’a perdu, la Révélation s’est interrompue, Nous sommes à Dieu et vers Lui nous retournerons.

O notre maître ! O Messager de Dieu ! Que les prières de Dieu soient sur toi et les Immaculés de ta famille.

Que la paix soit sur toi, ô Messager de Dieu, ainsi que la Miséricorde et les bénédictions de Dieu.

Que la paix soit sur toi, ô Mohammad fils d’Abdallâh,

Que la paix soit sur toi, ô Le Choisi de Dieu !

Que la paix soit sur toi, ô Bien–Aimé de Dieu !

Que la paix soit sur toi, ô Elite de Dieu !

Que la paix soit sur toi, ô Probe de Dieu !

J‘atteste que tu es le Messager de Dieu,

J‘atteste que tu es Mohammad fils d’Abdallâh,

J‘atteste que tu as conseillé ta communauté,

Tu as milité sur le sentier de Dieu, que tu L’as adoré jusqu’à ce que la certitude te soit venue,

Que Dieu te récompenses, ô Messager de Dieu, du meilleur dont Il a récompensé un Prophète pour sa communauté,

Seigneur ! Béni Mohammad et ses proches َde la meilleure façon dont Tu as béni Abraham et la famille d’Abraham,

Certes, Tu est Louable et Exalté.

Pour terminer, dire des salutations:

O mon Dieu! Bénis Mohammad, le Sceau des Prophètes et l'achèvement du nombre de Tes Messagers, ainsi que les Gens de sa Famille, les Très Vertueux, Les Très Purs, puis ses Compagnons distingués.

Alors il retourne à sa position originale, directement devant le Messager d'Allah et il emploie le Prophète (Pslf) comme moyen dans son être le plus secret et cherche son intercession devant son Seigneur glorifié et puissant.

Le pèlerin doit ensuite s'avancer au fronton de la tombe et se placer entre la tombe et le pilier qui est là, faisant face à la Qibla [sans tourner son dos à la tombe] , Puis il loue et glorifie Allah swt et Le supplie sur ce qui le concerne et qu'il aime, pour ses parents et pour quiconque il aime parmi ses proches, ses enseignants révérés, ses frères et les Musulmans en général.

Étendre les 2 bras et dire l'invocation après la Visite:

Mon Dieu, place l’ensemble de Tes Prières, les croyances de Tes Bénédictions, les intervalles de Tes Biens, les meilleurs de Tes Saluts, de Tes Salutations, de Tes Prodiges, de Tes Miséricordes,

Ainsi que les prières de Tes Anges proches, de Tes Prophètes Messagers, de Tes Imams choisis, de Tes adorateurs vertueux, des habitants des cieux et des terres, et ceux qui Te glorifient, des premiers aux derniers, ô Seigneur des mondes,

Sur Mohammad, Ton serviteur, Ton Messager, Ton Témoin, Ton Prophète, Ton Avertisseur, Ton Fidèle, Ton Ferme, Ton Confident, Ton Distingué, Ton Bien-Aimé, ton Ami intime, Ton pur Élu, Ta quintessence, Ton Elite, Ton Particulier, Ton Sincère, Ta Miséricorde, le meilleur de l’Elite de Tes créatures, le Prophète de la Miséricorde, le Réservoir du pardon, le Commandant du Bien et de la Bénédiction, le Sauveur des adorateurs de la perdition avec Ton Autorisation,

Celui qui les appelle à Ta religion droite selon Ton Ordre, le premier des Prophètes du pont de vue du pacte et le dernier d’entre eux du point de vue de l’envoi,

Que Tu as immergé dans la mer des faveurs, des demeures majestueuses, des degrés élevés, des rangs importants,

Que Tu as déposé dans les lombes pures, que Tu as déplacé dans les matrices purifiées par Bonté de Ta part pour lui et par Tendresse de Ta part pour lui,

Quand Tu as chargé, pour sa préservation, sa garde, sa protection et sa prévention, de par Ta puissance, un œil protecteur par lequel Tu l’as protégé des impuretés de l’impudicité et des vices de la luxure,

Jusqu’à ce que Tu es élevé par lui les regards des serviteurs, que Tu aies fait revivre par lui les morts des pays, en tant que Tu as découvert les ténèbres des voiles, de la lumière de sa naissance et que Tu as revêtu, par lui, Ton lieu sacré, de toges de lumières.

Mon Dieu, alors, comme Tu l’as spécifié par l’honneur de ce noble rang et par les trésors de ces qualités grandioses,

Prie sur lui, comme il a tenu son engagement envers Toi, a transmis Ton message, a combattu les renégats sur Ton Unicité, a coupé les liens de parenté de l’incroyant dans l’affermissement de Ta Religion, a revêtu le vêtement des épreuves dans le combat contre Tes ennemis.

Et tu lui as donné, pour chaque mal qui l’a touché, ou pour [chaque] piège qu’il a pressenti de la partie qui essayait de le tuer, une faveur qui dépasse les faveurs, par laquelle il possède l’abondance de Tes dons,

Alors qu’il gardait secret la tristesse, dissimulait la lamentation, absorbait la suffocation, et il n’a pas outrepassé ce que Ta Révélation lui a représenté.

Mon Dieu, prie sur lui et sur les gens de sa maison, d’une prière que Tu agrées pour eux, transmets-leur de notre part, un salut multiple et salut de paix et donne-nous de Ta part, dans l’allégeance à eux, une faveur, un bienfait, une miséricorde et un pardon, car Tu détiens la Faveur grandiose.

- Ensuite, prier 4 génuflexions de prière de la visite pieuse, avec 2 salutations finales, en récitant les sourates qu’on veut. Après, récites les glorifications (le rosaire de Fatima az-Zahraa) et dire :

Mon Dieu, Tu as dit à Ton Prophète Mohammad (que dieu prie sur lui et sur sa famille) :

« Si ces gens qui se sont faits torts à eux-mêmes venaient à toi en implorant le pardon de Dieu, et si le Prophète demandait pardon pour eux, ils trouveraient sûrement Dieu, revenant à eux et leur faisant miséricorde » (coran 64/4)

Et moi, je n’étais pas présent à l’époque de Ton Messager (que la paix soit sur lui et sur sa famille).

Mon Dieu, je l’ai visité, avec désir, me repentant de mes mauvaises actions, Te demandant pardon pour mes péchés et les reconnaissant devant Toi, alors que Tu les connais mieux que moi, ,’adressant à Toi par l’intermédiaire de Ton Prophète, le Prophète de la Miséricorde (que Tes prières soient sur lui et sur sa famille)

Alors, mon Dieu, par [la grâce de] Mohammad et des gens de sa maison, fais que je sois considéré auprès de Toi en ce monde et dans l’au-delà, et au nombre des proches !

Ô Mohammad, ô Messager de Dieu, que mon père et ma mère soient en rançon pour toi, ô Prophète de Dieu, ô le Maître des créatures de Dieu,

Je me suis adressé à Dieu, ton Seigneur et mon Seigneur, par ton intermédiaire, pour qu’Il me pardonne les péchés, accepte de moi mes actes et qu’Il satisfasse mes besoins,

Alors, sois pour moi un intercesseur auprès de ton Seigneur et mon Seigneur !

Comme est bon celui qui est sollicité, le Maître, mon Seigneur, comme tu es un bon intercesseur, ô Mohammad (que la paix soit sur toi et les gens de ta maison) !

Mon Dieu, rends obligatoires, pour moi de Ta part, le Pardon, la Miséricorde, les Ressources étendues, bonnes, profitables,

Comme Tu les as rendu obligatoires pour celui qui a rejoint Ton Prophète Mohammad (que Tes prières soient sur lui et sur sa famille) de son vivant, qui a reconnu devant lui ses péchés, et pour qui ton Messager (que la paix soit sur lui et sur sa famille) a demandé pardon et Tu lui as alors pardonné de par Ta miséricorde, ô le plus Miséricordieux des miséricordieux.

Mon Dieu, je place mon espoir en Toi, j’espère en Toi, je me tiens devant Toi et j’aspire à Toi, loin de tout autre que Toi,

Et j’attends déjà Tes récompenses abondantes alors que je reconnais vraiment [mes péchés], ne [les] niant pas, que je me repens à Toi pour ce que j’ai commis [en mauvais actes], et que je cherche protection auprès de Toi, dans cette station, contre ce que j’ai présenté comme actions, celles dans lesquelles Tu T’es présenté à moi, que Tu m’as interdit [de faire] et pour lesquelles Tu m’as promis un châtiment,

Je me réfugie auprès de Ta noble Face, pour que Tu ne me places dans la station de l’avilissement et de l’humiliation, le Jour où les voiles se déchireront, où les secrets et les scandales apparaissent au grand jour et où les muscles des poitrines grondent,

Le Jour de la Consternation et des Regrets, le Jour des Mensonges, le Jour de l’Approche de la Fin, le Jour de la Duperie réciproque, le Jour de la Décision, le Jour de la Rétribution,

Le Jour qui équivaut à 50 000 ans, le Jour du souffle [dans tes trompettes], le Jour où tremblera celle qui tremble, suivi par un autre [tremblement],

Le Jour de la Résurrection, le Jour de l’Étalage, le Jour où les gens se dressent pour le Seigneur des mondes, le Jour où l’homme fuit son frère, sa mère, son père, sa compagne, ses enfants,

Le Jour où se fendent la terre et les sphères du ciel, le Jour où chaque âme arrive et plaide pour elle-même, le Jour où ils [les hommes] retournent à Dieu, alors ils seront informés de ce qu’ils ont fait,

Le Jour où le serviteur ne sera d’aucune utilité pour son Maître, où ils ne seront pas secourus sauf si celui auquel Dieu fera miséricorde, car Il est, en vérité, le Tout-Puissant, le Très-Miséricordieux, Le Jour où ils seront renvoyés au monde du Mystère et de l’apparence,

Le Jour où ils retourneront à Dieu, leur Maître, la Vérité, ils sortiront de leurs tombes rapidement comme s’ils se précipitaient vers des pierres dressées,

Comme s’ils étaient des sauterelles éparpillées avançant avec crainte vers Celui qui les appelle, vers Dieu, le Jour de celle qui est inéluctable,

Le Jour où la terre sera violemment secouée, le ciel sera semblable à du métal fondu et les montagnes à des flocons de laine, nul ami dévoué ne s’enquerra de son ami,

Le Jour du Témoin et de ce qui est témoigné, le Jour où les Anges seront en rangs.

Mon Dieu, aie pitié de ma position durant ce Jour-là par ma position en ce jour-ci et ne m’avilis pas dans cette position parce que j’ai agi injustement à mon encontre,

Place, ô mon Seigneur, durant ce Jour-là, mon point de départ avec Tes Proches-Élus, ma résurrection dans le groupe de Mohammad et des gens de sa maison (que la paix soit sur eux),

Fais que son bassin soit mon abreuvoir, que mon origine soit parmi les illustres nobles, donne-moi mon livre dans la main droite afin que je tire profit de les bonnes actions, que mon visage se blanchisse, que mon compte se fasse facilement, que ma balance penche en ma faveur,

Que j’aille avec les victorieux de Tes serviteurs vertueux, vers Ta satisfaction et Tes Jardins, Dieu des mondes !

Mon Dieu, je cherche refuge auprès de Toi pour que Tu ne me confondes pas en ce Jour-là devant les créatures en révélant mes péchés,

Ni que j’endure l’ignominie et le regret à cause de mes fautes ou pour que, durant ce [jour], mes mauvaises actions n’apparaissent pas [à la place] de mes bonnes actions,

Ou que mon nom ne soit pas cité parmi les créatures, ô Très-Généreux, ô Très-Généreux, le Pardon, le Pardon, la Couverture, la Couverture !

Mon Dieu, je cherche protection auprès de Toi pour qu’en ce Jour-là,

Ma position ne soit pas parmi les mauvaises gens, ou que mon rang ne soit pas dans celui des misérables !

Et si tu différencies parmi Tes créatures et que Tu mènes chaque groupe selon ses actes vers sa demeure,

Alors mène-moi, par Ta Miséricorde, parmi Tes Serviteurs vertueux et dans le groupe de Tes Proches-Élus, les pieux, vers Tes Paradis, ô Seigneur des mondes !

Ensuite, lui faire ses adieux en disant :

Que la paix soit sur toi, ô Messager de Dieu !

Que la paix soit sur toi, ô celui qui annonce la bonne nouvelle et met en garde !

Que la paix soit sur toi, ô la Lampe lumineuse !

Que la paix soit sur toi, ô l’Ambassadeur entre Dieu et Ses créatures !

J’atteste, ô Messager de Dieu, que tu étais une lumière dans les lombes sublimes et les matrices purifiées,

Que l’ignorance ne t’a pas souillé de ses souillures ni ne t’a recouvert de ses vêtements obscurs,

J’atteste, ô Messager de Dieu, que je crois en toi et dans les Imams des gens de ta maison, étant convaincu par l’ensemble de ce avec quoi tu es venu, satisfait, croyant,

Et j’atteste que les Imams des gens de ta maison sont les Étendards de la guidance, l’Anse la plus solide, l’Argument à l’encontre des gens de ce monde.

Mon Dieu, ne le rends pas le dernier accomplissement de la visite pieuse à Ton Prophète (que la paix soit sur lui et sur sa famille),

Et si Tu me fais mourir, alors j’atteste dans ma mort ce que j’atteste durant ma vie, que Tu es Dieu, point de Dieu autre que Toi, uniquement Toi, point d’associé à Toi, et que Mohammad est Ton Serviteur,

Et que les Imams des gens de la maison sont Tes Proches-Élus, Tes Partisans, Tes Arguments à l’encontre des créatures, Tes Lieutenants parmi Tes serviteurs, Tes Étendards dans Tes Pays, les Gardiens de Ton Savoir, les Protecteurs de Ton Secret, les Traducteurs de Ta révélation.

Mon Dieu, prie sur Mohammad et sur la famille de Mohammad et transmets à l’esprit de Ton Prophète et à sa famille, en ce moment et à tout moment, un salut de ma part et une paix !

Que la paix soit sur toi, ô Messager de Dieu, ainsi que la Miséricorde de Dieu et Ses Bénédictions et que Dieu ne la rende pas la dernière salutation de paix de ma part.

La prière après lavisite pieuse :

Après avoir rendu visite au saint Tombeau du Prophète (Pslf) , le pèlerin doit accomplir deux génuflexions de prière (unité) de Prière en signe de gratitude envers Allah qui lui a donné l'occasion de faire le pèlerinage au saint Tombeau, et pour demander à Allah que sa Prière soit dédiée à l'âme pieuse du saint Prophète (Pslf). Après les deux génuflexions de prière, le pèlerin doit réciter la Supplication qui lui rappelle que sa Prière et sa Supplication sont offertes à Allah Seul, et qu'il n'adore personne d’autre qu'Allah, et que le seul but de son pèlerinage est la recherche de la proximité d'Allah.

La Supplication qu'il doit lire après la Prière est la suivante:

« O Seigneur! C'est à Toi Seul que j'ai offert cette Prière, et c'est devant Toi Seul que je me suis incliné et prosterné. Tu es Un et Unique, et Tu n'as pas d'associé. Mes Prières, mes inclinations et mes prosternations sont uniquement pour Toi, et pour personne d'autre, car Tu es Le Seigneur, et il n'y a pas d'autre seigneur. O Allah! Prie sur Mohammad et sur les Saints Descendants de Mohammad! Accepte ma visite et exauce ma demande, pour l'amour de Mohammad et de ses Descendants Purifiés ».

Cette Supplication explique clairement les raisons réelles pour lesquelles les Imams d'Ahl-ul-Bayt et leurs Chiites pratiquent la visite des Tombeaux, et montre incontestablement, sinon la mauvaise foi, du moins l'ignorance de leurs détracteurs, qui insinuent que cette pratique serait une forme de culte des tombeaux et une façon de les implorer et de les associer à Allah!

Il est établi que le Prophète (Pslf) a dit : " entre ma tombe et ma Chaire se trouve un des Jardins du Paradis et ma Chaire surplombe mon bassin." Qu'il se tienne alors devant la Chaire pour faire ses invocations.

La récitation de la Visite pieuse (les salutations prescrites pendant la visite des Tombeaux des saints) qui comporte des formules éloquentes et riches d'enseignements islamiques rapportées des Nobles Imams de descendant de Prophète (Pslf) , nous permet de consolider notre Foi dans le monothéisme, de reconnaître la sainteté de l'Islam et du Message du Prophète, et de savoir nous armer d'une morale élevée, nous soumettre au Créateur, et Le remercier pour Ses Bénédictions.

Ainsi dans la Visite pieuse nous sollicitons les faveurs du Créateur en nous appuyant sur l’intercession de noble Prophète sawas, qu’Allah swt aime le plus parmi Sa création, qu’Il a préféré à toute l’Humanité, qu’Il a élu comme son représentant sur la terre et qui occupe la position la plus sublime auprès de Lui.

- Lorsque l’Imam al-Hassan Ibn Ali (Psl) demanda à son grand-père, le Messager d’Allah (Psl): “ Ô mon père ! Quelle est la récompense de celui qui te rend visite ? ”, le Prophète (Pslf) lui répondit: “ Ô mon fils! Quiconque me rend visite, vivant ou mort, ou rend visite à ton père, à ton frère (l’Imam al-Hussein) ou à toi, je me ferai un devoir de lui rendre visite le Jour du Jugement pour le délivrer de ses péchés ”

La Visite pieuse occupe une place de choix dans le système des rites (les actes cultuels) chez les adeptes d’Ahl-ul-Bayt. Elle constitue avec la prière de demande, et après les obligations (prières, jeûne etc.) l’un des actes cultuels les plus importants et les plus méritoires.