Comment combattre le talisman et la sorcellerie

Résumé de la réponse

Bien que le talisman et le fétichisme ne sont pas des superstition, il faut savoir que ce n’est pas le travail de n’importe qui. La plupart des personnes qui prétendent avoir des talismans mentent. Ils s’en servent comme moyen pour escroquer les autres et gagner de l’argent. Le meilleur moyen pour contrer la magie et la sorcellerie consiste à se réfugier en Dieu, lire certaines sourates du saint Coran telles que la sourate Falaq et Nâss.
 Réponse détaillée

L’homme est un être complexe et peu connu. Il peut accomplir des exploits et des choses extraordinaires. Ce genre d’actes découle des dimensions matérielles et spirituelles de l’homme. Matériellement, l’homme peut se servir de certains moyens et des exercices pour augmenter sa rapidité dans l’accomplissement de certaines tâches. Ou alors il peut s’habituer à certains phénomènes qui sembleraient encore stupéfiants pour d’autres personnes. Spirituellement l’homme peut aussi s’appuyer sur les forces psychologiques et psychiques pour accomplir des exploits. Le talisman et le fétichisme sont des exemples.
Sous le mot talisman il est écrit dans Majma’ul bahrein : « trois points de vu sont plus connus au sujet de la notion de talisman.

 1- Elle est composée de la syllabe « Tal » qui signifie « effet » et « ism ».

 2- C’est un mot d’origine grec qui signifie nœud impossible à détacher.

 3- C’est la version modifiée du mot « mosallat ».(1)
L’auteur de « Kashâf istilahaat uloum wa founoon déclare : « Abdou Ali Birjandi dit dans le commentaire de tazkira que le mot talisman est un acte qui part de la force active cosmique (action) mélangée aux réceptacles terrestres réactifs (réaction) pour donner lieu à un phénomène surnaturel. En effet, pour bousculer l’univers des causes cosmiques sont nécessaires. Ces conditions se conjuguent et contribuent à la perfection du réceptacle. Celui qui maitrise ce réceptacle et sait le manipuler ou les combiner peut voir se produire des faits extraordinaires ». (2)  
Donc, dans le talisman certaines forces supranaturelles sont apprivoisées à l’aide de certains objets. Par ailleurs le talisman n’est pas facile et ne relève pas du domaine de n’importe qui. Donc il ne faut pas croire aussi facilement quand quelqu’un prétend détenir la maitrise du talisman. Car certains opportunistes en ont fait une source de revenu avec laquelle ils trompent et escroquent les gens.
Le talisman est loin d’être une superstition car ses effets sont palpables. Abou Ali Sina (Avicenne) croit que la magie est causée par les esprits forts qui agissent sans se servir de la matière. Mais le talisman nait de la conjugaison des forces cosmiques et terrestres. Il affirme : « Les phénomènes surnaturels dans le monde ordinaire découlent de trois sources :

a- L’état d’âme ;

b- caractéristiques de certains corps comme par exemple l’attraction exercée par une source magnétique sur le fer et les objets en fer;

c- les forces cosmiques qui au contact des forces terrestres produisent d’effet incroyables. La magie appartient à la première catégorie et le talisman relève du troisième. (3)  
Après avoir apporté une définition proche de celle de Birjandi, Shahid Awwal ajoute : « Le talisman ou fétichisme est interdit et il aussi interdit d’en faire une source de revenu » (4)  
Malgré ses effets incontestables, le talisman peut être annulé. On peut le faire de plusieurs manières. Comme Dieu est l’unique force capable d’agir sur la création toute entière, il vaut mieux se confier à Dieu pour tuer et annuler la magie, le talisman le fétichisme et la sorcellerie : « quiconque se fie Dieu, il le suffit ». (5)  « Dieu suffit comme celui à qui on peut se réfugier » (6)  Il est la cause principale, celui qui laisse agir d’autres causes et il est tout-puissant. Alors, au lieu de se tourner vers la magie, la sorcellerie, le fétichisme et autre maraboutage pour résoudre les problèmes, il vaut mieux se fier à Dieu.
Donc, le meilleur moyen pour annuler la magie et le talisman consiste à se réfugier en Dieu et à sa mer de miséricorde intarissable, car il est intrépide et puissant. Il faut se servir du saint Coran. En effet Dieu dit : « nous avons révélé dans le coran la guérison et la miséricorde divine pour ce qui ont la foi » (7)  Pour empêcher l’effet de la magie et la sorcellerie il faut lire certaines sourates telles que les sourates « Ikhlâs », « Falaq », « Nâss ». Il existe également des invocations dans le livre « les clés du paradis » (mafati-ul-jinâne) qui sont très efficaces contre la magie.  

 Notes:

1- Majma’ul barein, Fakh dine toureyhi, recherché d’Ahmad Hosseini, Vol 5, P 7, les éditions maktaba mortadhawiyya

2- Kashaaf istilahaat uloum founoon, Tahanawi, vol 2, p 1138, les éditions maktabatou al Loubnân

3- L’encyclopédie du chiisme, Sayyed Javadi Sadr et autres auteurs, vol 9, p 117, les éditions Shahid Sa’eid Mohibbi, Téhéran, 1381 hégire solaire

4- Safinat ul bahar de Sheikh Abbas Qomi, vol 4, p 91, deuxième impression, les éditions Darou ouswa, 1416 hégire lunaire, cité dans dourous Shahid Awwal

5- Sourate Talaq : 3

6- Sourate Nisaa : 81

7- Sourate Israa : 82

 

Schlüsselwörter: