Tenant compte du fait la terre ne sera jamais dépourvue de preuve de Dieu, donc, qui était la preuve de Dieu sur terre dans la période qui s’étendit entre l’ascension du vénéré Jésus (béni soit-il), vers le ciel et l’avènement à la prophétie du vénéré Muhammad, que Dieu le bénisse, lui et les siens ?

Question

La nécessité de la présence de l’homme infaillible et la preuve de Dieu, dans tous les temps, est impérative, à en juger par divers arguments rationnels dans l’Imamat. Dans ce cas-là, qui était la preuve de Dieu sur terre dans la période qui s’étendit entre l’ascension du vénéré Jésus (béni soit-il), vers le ciel et l’avènement à la prophétie du vénéré Muhammad, que Dieu le bénisse, lui et les siens ?

Résumé de la réponse

La période « Fatrat » s’étendant du vénéré Jésus Chris à l’avènement à la prophétie du vénéré Muhammad ne contredit, aucunement, pas les hadiths indiquant que la terre n’est, en aucun temps, vide de preuve de Dieu ; car le mot «  preuve » a une dimension généralisée qui englobe tous les Imams infaillibles et les représentants des prophètes. Dans les textes islamiques, il est dit que la terre ne se videra pas de preuve de Dieu, que ce soit sous une forme manifeste et évidence, ou que ce soit sous une forme cachée et occulte.

Réponse détaillée

Le temps d’intervalle (la Fatrat) entre des prophètes détenteurs de la Charia est possible, mais, il ne concerne pas le principe de l’existence de preuve ; or, il est, impérativement, nécessaire qu’il y ait, pour chaque temps, chaque période, une preuve de Dieu sur terre afin qu’elle soit le support du monde de la création, soit que les gens connaissent cette preuve, soit qu’elle existe sous une forme cachée et occulte sur terre.

Selon certains hadiths, les successeurs du vénéré Jésus sont respectivement : Chamoun fils de  Hamoun, Yahya, fils de Zacharie, Monzer, Salimah, le vénéré Muhammad, que Dieu le bénisse, lui et les siens, et le vénéré Mahdi (que Dieu hâte sa venue).(1) Kumayl, l’un des proches compagnons de l’Emir des Croyants, le vénéré Imam Ali, que Dieu le bénisse, dit : «  Avec le vénéré Ali, nous sommes partis à la campagne. Il a poussé un soupir de regret. Et puis, il a dit : La terre ne se videra pas d’une preuve qui s’est soulevé, avec argument et démonstration, pour Dieu. Cette preuve est, soit ouverte et évidente, soit, cachée, afin que les preuves de Dieu et Ses raisons évidentes ne soient pas invalides. (2) Il y a un autre hadith qui dit : «  Après le décès d’Ismaël (fils de l’Imam Sadiq), un certain nombre des compagnons du vénéré Imam, émirent le doute parce qu’ils pensaient qu’ils resteraient sans Imam. Ils  rendirent visite au vénéré Imam Sadiq, que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui, pour l’interroger sur le sujet. Le vénéré Imam leur répondit : «  Il n’en sera pas ainsi. La chaîne de l’Imamat ne sera pas interrompue jusqu’à ce que le temps arrive à sa fin. (3) Dans son livre Kamal al-Dinn, Sheikh Sadouq rapporte des hadiths indiquant que la terre n’est pas vide de la preuve de Dieu, depuis la création d’Adam jusqu’ au Jour du jugement dernier.(4) Dans son livre, Sheikh Sadouq a donné des explications détaillées et complètes sur ce sujet, nous prions de le consulter.

  Notes:

1-Sheikh Sadouq, Kamal al-Dinn, t.1, chapitre 22, p. 212, Dar ul-Kutub al-Eslamiyah, Qom, 1395 de l’hégire lunaire.

2-Na”amani, Mohammad Ibn Ibrahim, Al-Qaybat, p. 136, Maktabat al-Sadouq, Téhéran, 1397 de l’hégire lunaire.

3-Idem, t.2, p. 657.

4-RF : KJamal al-Dinn, t.1, chapitre 22,p. 212.