Intercession de l’honorable Fatima al-Maasouma (P)

L’intercession est l’une des manifestations divines qui se fait par autorisation divine.

Le Noble Prophète (Pslf) intercède. Le Coran et la Lignée intercèdent. Les savants et les martyrs intercèdent. Or, ’Ali (Psl) a dit: «Nous intercédons et nos amis, à leur tour, ont le rang d’intercession.»
L’honorable Fatima al-Maasouma (P) intercède pour sa part. L’étendue de son intercession est aussi vaste que l’histoire du chiisme et tous les Chiites. L’honorable Imam as-Sãdiq (Psl) a dit : « Par l’intercession de Fatima al-Maasouma , tous mes Chiites entrent dans le Paradis.»

Il est clair que l’honorable Maasouma (P) mérite un tel rang. Le Noble Prophète (Pslf) a dit: «Celui qui apprend le Coran et respecte ses prescriptions, le Seigneur le fera entrer parmi les gens du Paradis et acceptera son intercession en faveur de dix de ses proches qui mériteraient tous le Feu»
Il a encore dit: «Quand un croyant arrive à 90 ans, le Seigneur pardonne ses péchés et accepte son intercession en faveur de ses proches» .

Et il a dit: «Par l’intercession d’une seule personne de ma communauté, une foule plus nombreuse que les gens de la tribu Bani Tamim entrera dans le Paradis».

Il a encore dit: «Les gens du Paradis se mettent en ligne. Puis un condamné passe devant eux et leur dit: «tu te souviens du jour où tu m’as demandé de l’eau et que je t’ai assouvi? Alors aide-moi aujourd’hui! Alors celui qui fait parti des gens du Paradis intercède en faveur de lui. Un autre condamné passe devant un homme du Paradis. Il lui dit: «Tu te souviens du jour où je t’ai donné de l’eau pour faire tes ablutions? Alors aide-moi ! Et celui-ci intercède en sa faveur.»

Le Cheikh Mofid dit: «le croyant pieux et bienfaisant, intercède en faveur de son ami pécheur et le Seigneur accepte son intercession et cela est admis par tous les imamites» .

Le Noble Prophète (Pslf) a dit: « Le rang le moins élevé du croyant en intercession lui permet d’intercéder en faveur de 40 de ses frères.»

Vu l’ensemble de ces traditions, il est évident qu’à l’ombre de la vaste Clémence du Seigneur Miséricordieux et à cause de la place élevée de l’honorable Fatima al-Maasouma (P), tous les Chiites entreront dans le Paradis, grâce à son intercession.

L’un des mérites de l’honorable Fatima al-Maasouma (P), c’est qu’elle était une spécialiste des Hadiths.

Des hadiths rapportés par elle sont mentionnés dans les livres de traditions et nous nous contentons d’en citer un, connu sous le nom du « Hadith Fatemiyãt », et qui existe dans la plupart des livres de Hadith.

Le Hadith est nommé Fatemiyãt, parce que ses rapporteuses s’appellent toutes Fatima, sauf un ou deux. C’est un hadith très intéressant et important cité par le savant et spécialiste du hadith, cheikh Mohammad bin Mohammad bin Ahmad Cheshti Daghestãni, en la page 217 de son livre «Al Lo’lo’at Al-Thaminat Fil Athãr el Ma’na’nat Al-Marwiyah» publié en 1306 en Egypte.

Il a déjà été gravé en marge de la porte d’or du saint sanctuaire de l’honorable Fâtima et nous l’avons cité dans Athãr ul-Hojah, vol. 1, p. 8.
Le Prophète (Pslf) a dit : « Celui qui meurt en ayant de l’affection pour la famille de Mohammad, est mort en martyre ».

 

Schlüsselwörter: