Le maquillage

Lorsqu’elles sont invitées dans une soirée ou qu’elles se déplacent pour une  réunion, certaines femmes vont ajuster leur maquillage et porter les meilleurs vêtements à leur disposition. Et à leur retour à la maison, elles s’habilleront de robes ordinaires, mettront des chaussettes trouées, négligeront la propreté et l’hygiène de la maison, ne se parfumeront pas, ne mettront pas de parures, laisseront leurs habits et leurs cheveux en désordre.

En réalité, c’est l’inverse qui devrait se passer. A la maison, une femme devrait se parfumer, se parer de ses plus beaux bijoux et se vêtir de ses plus beaux habits, pour son mari. Elle devrait constamment chercher à offrir plus de grâce et de charme au père de ses enfants, pour prendre une place toujours plus importante dans son cœur.

Ainsi les femmes qui alimentent le voyeurisme et créent des problèmes pour les jeunes, ne   sont-elles pas à plaindre ?

Le Prophète de l’Islam (PBDLF) a dit: « Toute femme qui sort de la maison parfumée, sera privée de la miséricorde de DIEU, jusqu’à ce qu’elle retourne chez elle ».(1)

Et dans un autre Hadith Le Prophète (PBDLF) a dit : « La meilleure de vos femmes est celle qui obéit à son mari, se fait belle pour lui et ne montre rien de sa beauté aux étrangers. Et la pire de vos femmes, c’est celle qui se pare en l’absence de son mari ».(2)

Chère Dame ! Gagner son cœur et ne jamais le perdre n’est pas une chose facile. Ne vous dites pas qu’il vous aime et que cela suffit. Au contraire en vous faisant belle pour lui, son amour pour vous augmentera de manière exponentielle.

Un homme souhaitera toujours que son épouse prenne soin d’elle et s’embellisse pour lui. Si vous ne tenez pas compte de cela et négligez votre apparence physique, vous frustrerez son désir intérieur. Il risquerait de rechercher par dépit en dehors de la maison, la proximité d’une femme soignée, maquillée et parfumée, puis finirait par dévier du droit chemin. Il comparera vos cheveux sales et hirsutes à l’apparence soignée d’autres femmes et se dira que contrairement à vous, celles-ci sont des anges descendus du ciel.

Lisons ensemble cette lettre écrite par un homme : A la maison je ne peux distinguer ma femme de la personne qui s’occupe du ménage. Parfois je prends DIEU à témoin, tellement je souhaite la voir se vêtir de beaux habits, en échange de ses vieux chandails. Combien de fois je lui ai dit : « Bébé ! Au moins le vendredi et les jours fériés, mettez de beaux habits ! » Elle me répondait à chaque fois qu’elle n’était pas une enfant et qu’elle aimait se faire belle seulement pour ses collègues et amies. (3)

Mesdames ! Vous me direz : « à quoi sert-il à une femme au foyer de se faire belle, alors qu’elle doit s’occuper de la cuisine et du ménage ? » Mais si vous connaissiez la valeur réelle de cette action, vous vous observeriez avec attention devant chaque miroir que vous croisez, pour vous faire plus belle que jamais. Quel problème y a-t-il à ce qu’une femme porte de beaux vêtements propres à la maison, peigne ses cheveux et se parfume en attendant le retour de son mari?                 

L’Imam Bâqir (as) a dit : « La femme a besoin de se parfumer, de porter les meilleurs vêtements et de se parer des meilleures parures le matin et le soir, pour rencontrer son mari ».(4)

L’Imam Jafar a-Sâdiq (as) a dit: «Une femme ne doit pas laisser de côté le maquillage et les accessoires de beauté, même s’il s’agit pour elle de garder un bracelet sur son poignet et elle ne doit pas laisser sa main sans « khazôb » (teinture), même s’il s’agit pour elle d’y laisser un peu de henné, et cela est valable aussi pour les vieilles femmes.(5)

Notes :

 1- Biharou-Anwar 103/247.

2- Masdar sâbiq 235.

3- Journal Etilaat 3 Esfand 1351.

4- Biharou-Anwar 103/228.

5- Shâfi 2/138.

 

 

Schlüsselwörter: