L’épouse

Comme il est conseillé à l’épouse de prendre bien soin de son
mari, de même l’époux a des devoirs vis-à-vis de son épouse. Il doit tout mettre en œuvre pour enraciner la sérénité au cœur du foyer conjugal et cela nécessitera de sérieux efforts de sa part. En tout premier lieu, il doit être sensibilisé par la nature féminine de son épouse et pour elle, diriger tous ses efforts vers l’excellence. S’il la comble d’amour et de tendresse, elle sera pour lui un ange au service de la miséricorde, un havre de paix. Il est de son intérêt de bien connaitre ses états d’âme et ses ambitions. Cela le poussera à adopter le meilleur des comportements. En lui manifestant ainsi votre
amour, vous l’encouragerez à bien gérer votre foyer et à se préoccuper de votre confort. Votre maison se remplira alors de passion, de clairvoyance.

 Les obligations de l’époux

La jeune mariée quitte son lieu de résidence habituel vers son nouveau foyer. Pour organiser sa nouvelle maison, il lui faudra quelques compétences de base dans la cuisine, dans les tâches ménagères, dans les règles de savoir-vivre. Le plus souvent, le mari pense que son épouse excelle dans ces domaines-là. Et s’il se trompe que doit-il faire?

Une inaptitude pour les tâches domestiques et une méconnaissance des règles de bienséance peuvent être considérées comme des déficiences, d’ordre éducatif. Cela témoigne d’une part d’inattention des parents de la mariée, dans leur rôle de formateur et malheureusement, la société ne propose aucune alternative susceptible de combler ce vide.

Dans ce cas-là, comment le mari pourra-t-il épauler son épouse ?

Il va passer sa vie entière auprès d’elle par conséquent, il devra la sensibiliser sur ses responsabilités, et ce ne sera pas une mince affaire…

Notons qu’habituellement, il la devance en âge et en expérience. C’est un atout majeur pour surmonter cette épreuve. Avec la patience, le dialogue et la maitrise de soi, il aura en main les atouts indispensables pour réussir ce challenge. Petit à petit en agissant de la sorte, il instaurera des conditions propices à un changement progressif. Comme support, il pourra se servir de l’expérience de sa propre mère, de sa sœur ou de ses tantes et aussi lui offrir des livres de recettes, des ouvrages sur l’art de gérer la maison, ou encore exploiter tout ce qui pourrait lui être utile pour améliorer sa sociabilité… Il peut par exemple, l’encourager à lire des livres dont le thème serait le bon comportement. S’il venait à remarquer des écarts de conduite de sa part, le pardon et le dialogue seront alors les meilleurs remèdes. Et surtout, dans les premiers mois du mariage, la patience et le dévouement envers son épouse, formeront les bases les plus solides pour réussir à coup sûr son mariage. C’est un travail de longue haleine qui demande beaucoup d’abnégation dans l’effort, une patience tenace et une grande maitrise de soi. Voilà les conditions essentielles qui garantiront sa réussite.

Son épouse est un être humain comme lui, son réconfort, la mère de ses enfants, sa compagne et son associée dans la vie.

Les règles les plus importantes que l’homme devra lui enseigner sont les statuts de la Charia’. Musulmane, elle est dans l’obligation d’accomplir son devoir de croyante devant son Seigneur. Il se peut qu’elle ne sache pas faire l’ablution mineure, la prière et la grande ablution. Dans ce cas, cela  révèlerait un grand manquement de la part des parents.

Cette négligence des parents de la mariée ne déresponsabilise pas pour autant l’époux de ses obligations vis-à-vis d’elle. Il doit lui apprendre le licite et l’illicite et aussi l’instruire sur la culture islamique. Il doit lui recommander les bonnes actions prescrites par Le Livre Saint et le Prophète (PBDLF), lui interdire ce qui est blâmable et proscrit par la loi divine. Conseiller son épouse fait partie de ses devoirs et de ses responsabilités. S’il obtient de bon résultat, cela jouera en sa faveur. Elle sera une bonne épouse pieuse, vertueuse et chaste. Il obtiendra une grande récompense dans la vie future, pour avoir dirigé un être humain vers Allah Exalté soit-Il. 

Allah glorifié soit-Il nous dit dans Son Livre Saint : « Croyants, gardez-vous et (gardez) les vôtres du feu dont hommes (impies) et pierres sont le combustible »(1)

Abi Abdillah (as) a dit: « Lorsque ce verset a été révélé, l'un des musulmans s’effondra en larme devant le Prophète (PBDLF) et dit : «  je suis incapable de me sauver de l'Enfer et je suis censé en sauver ma famille! Le Prophète (PBDLF) lui répondit: «Il vous suffira seulement de leur ordonner de faire les bonnes actions et de leur interdire les actes blâmables»(2)

Le Saint Prophète (PBDLF) a dit: « L’homme est le chef de sa famille et à ce titre il est responsable de ses membres » (3)

Le Saint Prophète (PBDLF) a également dit: «invitez vos épouses à faire le bien, avant qu’elles vous persuadent de commettre des mauvaises actions» (4)

 Notes

1- ATTAHRYM (L’Interdiction): Verset 6.
2- Wasā'il al-Shīʿa 11/417.
3- Moustadrakou Alwassail 2/550.
4- Biharou-Anwar 103/227.

 

Schlüsselwörter: