L'administrateur de l'Astan Qods-e Razavi a qualifié l'évènement de Ghadir Khum, au cours duquel le prophète a transmis ses recommandations à la communauté sur la manière de pratiquer le pèlerinage, et proclamé son compagnon et cousin Ali fils d'Abi Taleb comme successeur, de ''manifestation du lien entre la wilayat et la mission prophétique". « L'évènement de Ghadir Khom nous a enseigné comment vivre», a-t-il déclaré.
Astan news a annoncé que l'Hojat-ol-islam sayed Ibrahim Raїsi, lors du programme spécial de la nuit de l'Eid d'al-Ghadir, après les prières du coucher du soleil et d'Isha, sur l'esplanade ''Jamé Razavi'', citant le hadith du Saint Prophète (salut et prière de Dieu sur lui), a déclaré: « Parmi les festivités, le jour de Ghadir brille comme la lune entre les étoiles. Ghadir apporte une splendeur dans la vie humaine et le message perdu dans la vie des êtres humains».
Il a souligné que Ghadir offrait le message sur la façon de vivre et déclaré: «Le Prophète (salut et prière de Dieu sur lui), pour clarifier sa priorité de droit sur les gens, a d'abord posé la question: '' N'ai-je pas plus de droits sur vous que vous n'en avez sur vous-mêmes ? Ne suis-je pas plus méritant et plus proche de vous que vous-mêmes?»
Après l'acquiescement du peuple, il a déclaré :
«"Qui me reconnaît comme son Mawlâ (maitre), doit reconnaître ’Ali comme son Mawlâ (maitre)".
D'après les interprétations et les paroles du Prophète (salut et prière de Dieu sur lui) et des Ahl-ul-Bayt (as), la wilayat signifie prêter l'oreille à la parole de l'Ami de Dieu et l'obéissance».
 La welayat, une des plus grandes bénédictions divines
«Notre existence est entourée de bénédictions divines que nous ne pouvons pas dénombrer. Considérant cette étendue de bénédictions, Dieu le Tout-Puissant a demandé aux croyants de donner de bonne grâce lorsqu'ils font la charité. Mais Dieu le Tout-Puissant a insisté sur deux de ses bénédictions : la mission de son prophète (salut et prière de Dieu sur lui) et l'Imamat. En d'autres termes, la guidance divine se manifeste dans le prophète, Ali et les Ahl al Bayt (salut et prière de Dieu sur eux). L'insistance de Dieu le tout-puissant sur la wilayat, relève l'immensité de cette bénédiction divine, et sans la welayat, la vie des musulmans ne serait pas différente de celle des autres créatures. Grâce aux paroles des Imams et aux Invocations, nous comprenons que si l'Elu de Dieu n'était pas sur terre,  tout le système de la création serait perturbé. La première révélation de Muhammad, l'évènement de Ghadir Khom, Achoura et l'avènement de l'Imam Mahdi (Que Dieu hâte son apparition) forment les quatre maillons d'une chaine. Sans l'évènement de Ghadir, la Révélation du Prophète (salut et prière de Dieu sur lui), aurait disparu dans l'histoire et sans l'achoura, la venue de l'Imam du Temps n'existerait pas et la religion ne deviendrait jamais universelle», a-t-il expliqué.
 Le sens de la croyance en Ghadir
L'administrateur de l'Astan Qods-e Razavi a ajouté: « La croyance en Ghadir signifie que l'homme n'accepte aucune  autre autorité que l'autorité divine : "l'homme en quête de Dieu,  ne peut accepter que Son autorité car en dehors du règne divin, les règnes des rois oppresseurs et des égarés contredisent le principe de «l'acheminement d'Allah». Ici, se pose la question de savoir qui est le Wali. Au sujet du verset coranique (5/55), ''Votre patron [et vos alliés] sont seulement Allah, Son Apôtre et ceux qui accomplissent la Prière, [qui] donnent l'aumône (zakat) et [qui] s'inclinent'', tous les commentateurs ont écrit que ce verset avait été révélé au sujet de l'Imam Ali (a.s) qui avait fait l'aumône en s'inclinant dans sa Prière».
 Critères et principes de la religion
 Le membre de l'Assemblée des experts, évoquant l'opinion des chiites qui disent que ''l'Imamat'' compte parmi les principes de la religion, a présenté les arguments qui montrent que l'Imamat fait partie des principes de la religion.
«Tout ce qui concerne l'essence, les attributs et les actes du Seigneur figure parmi les principes de la religion, l'Imamat et la Prophétie sont des actes de Dieu et sont donc considérés comme des principes de la religion. Le verset révélé le jour de Ghadir : "O Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Dieu te protégera des gens. Certes, Dieu ne guide pas les gens mécréants." (Coran, 5:67), est un acte de Dieu.
Concernant la wilayat à l'époque de l'occultation de l'Imam Mahdi (Que Dieu hâte sa venue), le juriste musulman, selon la jurisprudence, possède le droit de wilayat sur les musulmans. La sainteté de la République islamique d'Iran provient de la wilayat. Tout organisme lié à la wilayat est sacré. En plus de l'attachement à la wilayat, l'intention  est également impliquée dans la sainteté des actes. Quiconque dans ce pays, aide une personne, pour l'agrément de l'Imam Réza (a.s), est un bon serviteur de Dieu", a-t-il dit.
 Les vertus de l'Imam Ali (a.s)
 Dans une autre partie de son discours sur les vertus de l'Imam Ali (as), il a déclaré: «Pour montrer la dignité du maître des Croyants, l'Imam Ali (a.s), les paroles du Messager d'Allah suffisent qui a dit à son sujet :
 «O Abol Hassan! parmi ma communauté, tu es comme le premier verset de la sourate 112 : '' Dis  : "Allah est Unique", quiconque le lit une fois, aura lu un tiers du Coran, quiconque le lit deux fois aura lu deux tiers du Coran et celui qui le lit trois fois aura lu la totalité du Coran. Quiconque t'aime par la parole, remplit les deux tiers de la foi, et quiconque t'aime par la langue et le cœur et t'aide de ses propres mains, a une foi complète "
 Le membre de de l'Assemblée a ajouté «Tous les problèmes auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui dans le monde musulman, sont dus à la distance que nous avons prise par rapport au message de Ghadir. Si les relations internationales respectaient les leçons du Prophète Mohammad (salut et prière de Dieu sur lui), beaucoup de nos problèmes seraient résolus».
 Les événements au Myanmar
Se référant à la distance prise avec le sermon de Ghadir, il a déclaré:
«Les défenseurs des droits de l'homme n'entendent-ils pas la voix des femmes et des enfants du Myanmar ? Ceux dont les réclamations vides sur les droits de l'homme retentissent dans le monde et parlent de la protection des droits des hommes, ne doivent-ils pas aussi défendre les droits de la population du Myanmar?»
L'Hodjat ol-islam Raїsi a affirmé que les incidents au Myanmar étaient des crimes contre l'humanité.
«Qui dirige la destruction des maisons et le meurtre des femmes et des enfants au Myanmar ? Pourquoi la communauté internationale ne vole-t-elle pas à leurs secours», a-t-il dit