Quelle est l’invocation que les filles peuvent réciter lorsque l’heure du mariage est arrivée et qu’elles veulent un époux qui leurs plaise ?

Pour les filles qui lorsque le moment de se marier arrive, elle voudrait avoir un marie qui leurs plaise, il est rapporté de l’Ayatollah Bahjad qu’il faut accomplir la prière de « Jaafar Tahiyar » et après cela lire l’invocation mentionnée dans le livre « Zaadul-Mahaat » de Alamé Majélissi et la suite de cela, aller en prosternation et faire des efforts pour pleurer, même si c’est juste que si les larmes remplissent les yeux. Ensuite poser votre besoin à Dieu. Ensuite il faut lire l’invocation mentionné dans le livre « Zaadul-Mahaat » de Majélissi. Et de quelle invocation s’agit-il.

Résumé de la réponse

Chers visiteurs, l’invocation dont vous parlez est mentionnée dans le livre « Mafatihul-Jaanan » de cheikh Abass Qomi et se présente ainsi :
Cheikh et Said rapportent de Mufaddal Ibn Omar ce hadith :
Ils disent, « Un jour, j’ai vu Imam Jaafar Sadiq (a.s.) en train d’accomplir la prière de "Jaafar" après il leva les mains et récita cette invocation,
"Ya Rabb ! Ya Rabb !" Et le temps d’une expiration, il reprit cet autre passage, "Ya Rabba ! Ya Rabba!" Et le temps d’une expiration encore, il dit "Rabbi ! Rabbi !" Après une expiration, il dit, "Ya Allah ! Ya Allah !" Après une autre expiration il dit, "Ya Haiyou ! Ya Haiyou!" Et après une autre expiraiton ensuite il dit, "Ya Rahim ! Ya Rahim !" Et après "Ya Rahman ! Ya Rahman !" sept fois et "Ya Ar-Haman Raahimin" sept fois, ensuite il récita ceci :

 

 اللَّهُمَّ إِنِّي أَفْتَتِحُ الْقَوْلَ بِحَمْدِکَ وَ أَنْطِقُ بِالثَّنَاءِ عَلَيْکَ وَ أُمَجِّدُکَ وَ لا غَايَةَ لِمَدْحِکَ وَ أُثْنِي عَلَيْکَ وَ مَنْ يَبْلُغُ غَايَةَ ثَنَائِکَ وَ أَمَدَ مَجْدِکَ وَ أَنَّى لِخَلِيقَتِکَ کُنْهُ مَعْرِفَةِ مَجْدِکَ وَ أَيَّ زَمَنٍ لَمْ تَکُنْ مَمْدُوحا بِفَضْلِکَ مَوْصُوفا بِمَجْدِکَ عَوَّادا عَلَى الْمُذْنِبِينَ بِحِلْمِکَ تَخَلَّفَ سُکَّانُ أَرْضِکَ عَنْ طَاعَتِکَ فَکُنْتَ عَلَيْهِمْ عَطُوفا بِجُودِکَ جَوَادا بِفَضْلِکَ عَوَّادا بِکَرَمِکَ يَا لا إِلَهَ إِلا أَنْتَ الْمَنَّانُ ذُو الْجَلالِ وَ الْإِکْرَامِ

 Ensuite l’Imam dit, "Ô Mufaddal ! Quand tu as un besoin urgent, accomplis la prière de "Jaafar" et lis cette invocation et pose ton problème à Dieu. Ce problème sera résolu Inchallah ».(1)
Apparemment, il est mentionné dans les recommandations de l’Ayatollah Bahjad,
« Les filles qui veulent se marier et qui désirent un genre de marie, comme prétendant, elles doivent accomplir la prière de « Jaafar Tahiyar » et après elles lisent l’invocation qui est mentionnée dans « Zaadul-Mahaat » de Alamé Majilissi (Cette ivocation rapporté de l’Imam Jaafar Sadiq (a.s.) par Mufaddall Ibn Omar est mentionné dans Mafatihul-Jaanan sous le titre de prière de Jafaar Tahiyar). Après cela il faut se prosterner, faire les efforts pour pleurer même si c’est juste un peu de larme qui couvre les yeux. Ensuite poser votre problème à Dieu et répéter ce rite jusqu’à ce que le besoin soit accompli et si votre besoin n’est pas accompli, sachez que vous avez accompli la prière de manière incomplète ou alors vos conviction ne sont pas complètes ». (2)
Notes:

1-Cheikh Abas Qommi, Mafatihul-Jaanan, P.85, Prière de Jaafar Tahiyar

2-Aasimi Mahdi, les substances pleines de sagesse, p.16

 

Schlüsselwörter: