Les sept paradis mentionnés dans les ouvrages de hadith et d’exégètes

Question

Les noms des sept paradis qui ressortent des ouvrages de hadith et d’exégètes sont : Daru Salam, Janna Khould, Le paradis Adn, Le paradis Ferdous et le paradis Na’im. Certains pensent que tous ces noms désignent une même réalité et exprime chaque niveau du paradis. Quand on parle de Janna Adn, on fait allusion au niveau du paradis qui sert de lieu de séjour. Et lorsqu’on évoque Daru Salam, il s’agit du niveau du paradis où tous les habitants sont à l’abri de la peur et de l’affliction…

Réponse détaillée

 Daru Salam, Janna ma’wâ, Janna Khould, Janna Adn, Janna Ferdous et Janna Na’im(1) sont les sept paradis mentionnés dans les ouvrages de hadith et d’exégètes. Nous appuyons sur les versets coraniques, les hadiths et l’avis des exégètes pour décrire chaque nom de paradis.

1 – Daru Salam

Dieu exalté soit-il dit dans le coran : «Dieu invite vers la demeure de paix et de tranquillité ».(2) Certains pensent que « Salam » ici renvoi à Dieu. Car Dieu invite vers sa maison qui n’est autre que lui. (3) Certains estiment que Daru Salam est un lieu où les habitants sont à l’abri de tout danger. Il est rapporté de Joba’ei que le paradis est désigné par Daru Salam parce que ses habitants sont dans la tranquillité et la sérénité. Les anges leur adressent des salutations de paix, leur seigneur les couvre de sa paix. Le Salam est tout ce qu’ils entendent là-bas. En dehors de la paix et bien-être ils ne reconnaissent autre chose. Ce point de vue concorde avec cette parole de Dieu : «ils évoquent et invoquent la paix là-bas » (4) et(5).

Il est aussi rapporté d’ibn Abbas : «Daru Salam n’est rien d’autre que le paradis, une demeure où on ne connait ni fléau, ni défaut, ni maladie. Ses habitants sont protégés de la vieillesse, la mort et toute forme de mutation physique. Ce sont des gens qui y sont honorés et ne seront jamais outragés. Ils sont toujours magnifiés et jamais humiliés. Les habitants de Daru Salam sont toujours riches et jamais pauvres. Ils ont accédé à la félicité et ne connaitront jamais la souffrance…Ils résident dans des palais dont les portes sont ouvertes vers la miséricorde. Les anges leur viennent de tous les côtés et adressent les salutations de paix et ce qu’ils ont enduré. Quelle heureuse destinée ! ». (6)  Expliquant cette parole divine : « pour eux Daru Salam », le savant érudit Allamah Tabataba’i affirme dans son ouvrage Tafsir Mizan est employé au sens propre. Selon la forme du verset. Cette notion se définit comme être à l’abri des maux aussi bien visibles qu’invisible. Daru Salam est un lieu où les fléaux comme la mort, la vieillesse, l’affliction…n’ont pas accès : le paradis promis(7) 

On dit aussi que le paradis est nommé Daru Salam parce que c’est la maison de Dieu c'est-à-dire le bien et la paix. (8)

2 – Darul  Jalal.

Le deuxième nom du paradis est Darul Jalal. Il est rapporté dans un hadith du prophète : «Quiconque dit à haute voix dans la voie de Dieu point de divinité à part Dieu, Dieu décréta son agrément sur lui. Celui qui accède à l’agrément de Dieu sera installé dans Darul Jalal avec le prophète Ibrahim et le prophète Mohammad. On demanda au prophète : où se situe Darul Jalal ? il répondu : «c’est le paradis que Dieu a baptisé de son nom. Ses habitants contemplent Dieu le détenteur de la majesté et la gloire matin et soir » (9)

3 – Jannat ul ma’wâ

Jannat ul ma’wâ (J M) est le niveau du paradis où vont les âmes des martyrs. (10) il a été rapporté du prophète au sujet des mérites du mois de Ramadan : « Dieu installera ceux qui observent le jeûne dans le paradis Ma’wâ où sont construits milles palais en or ». (11)

4 – Jannat ul Khould (paradis éternel)

Le paradis éternel est celui que le prophète présente ainsi : «celui ou celle qui aimerait que sa vie soit semblable à la mienne et qu’il meurt dans le paradis éternel que le seigneur m’a promis et dont il a personnellement bâti ses piliers, qu’il accepte la succession d’Ali » (12)

5 – Jannat ul Adn (Eden)

Allamah Hilli affirme : »Jannat ul Adn ou Eden est ainsi nommé parce qu’il est la demeure éternelle » (13) Il est mentionné dans un hadith du prophète : «Je suis un arbre dont Fatima est la branche, Ali l’irrigateur, Hassan et Hossein les fruits, nos chiites (ceux qui suivent) et ceux qui nous aiment sont les feuilles verdoyantes de cet arbre. Le paradis Adn est l’origine de cet arbre » (14)

Kashiful Ghita déclare : « Le Jannat Adn est le centre du paradis » (15) Il est mentionné dans un autre hadith : «Le Jannat Adn est un paradis que Dieu a conçu personnellement et nul ne l’a jamais vu » (16)

Nous lisons aussi dans un hadith : « Dieu a créé Jannat Adn de ses propres mains. Il a planté lui-même ses arbres, construit ses palais fait couler ses ruisseaux et dit : « Bienheureux sont certes les croyants  «(17)

 Il est aussi écrit : « les murs de Jannat Adn sont faits d’émeraude et de marbre » (18)  

6 – Jannat Ferdous

Jannat Ferdous est un paradis que Dieu a fait d’or et d’argent et où il se dégage un très bon parfum. Nous lisons dans les hadiths que Dieu a couverts le paradis de bon parfum, de fruits et de merveilles. (19) Le Jannat Ferdous est le niveau le plus élevé du paradis. (20) C’est le paradis ainsi décrit à Fatima Zahra lorsqu’elle pleurait la mort de son père le messager de Dieu : « tu as répondu à l’appel de ton seigneur lorsqu’il t’a appelé : oh père, le paradis Ferdous est ta demeure Ferdous est donc le nom de l’endroit où demeure le prophète. (21)  

Le trône de Dieu constitué le toit de ce paradis. Deux palais vert et blanc de marbre y sont bâtis. Le palais blanc compte 70000 pièces dans lesquelles vivent aussi le prophète Ibrahim et sa famille. (22) Il est écrit dans un hadith que Jannat Ferdous a des murs de lumière et la lumière de Dieu illumine ses pièces et ses suites. (23)   

7 – Jannat Na’im

L’un des mérites et des récompenses du mois béni de Ramadan est ainsi décrit : « au septième jour du mois de Ramadan, Dieu t’attribue dans le paradis Na’im la récompense de 40000martyrs et 40000 véridiques » (24) C’est le paradis qu’Ibrahim décrit ainsi dans une invocation : «seigneur fais de moi un des habitants du paradis Na’im » (25)

Allamah Tabataba’i affirme dans Tafsir Mizan : « Le paradis de la wilaya » (26) Il affirme encore : « il est expliqué à plusieurs reprises que Na’im veut dire Wilaya et le paradis signifie le paradis de la wilaya » (27)

Rappelons que les exégètes pensent que tous ces sept paradis représentent en fait une même réalité. Le paradis est demeure éternelle (Eden) où on est à l’abri de l’affliction (Daru Salam). (28)

Donc le paradis représente une seule réalité avec des niveaux qui prennent des noms en fonctions de particularités.                                                                                                           
Notes :

1- E’anat ut tâlibine, vol 4, page 385

2- sourate younous : 25

2-C’est l’opinion de Hassan et Qotada

4- sourate younous : 10

5- Ba’dhou ma wourida fi dounya wa Akhira, page 32

6- Beharul anouar, vol 8, page 194

7- Tafsir al Mizan, vol7, page 345

8- id, vol 10, page 39

9- Baqiyatul maba’ith, page 196

10- Taj Arous, vol 10, page 26

11- Fadhâ’il ashur salâsa, Sheikh Sadouq, page 85

12- Manaquibul Amir ul mou’minîne, vol 1, page 426

13- Mountahih matlab, vol1, page 544

14- Shahid I, Zihra, page 6

15- Kashiful Ghitâ, vol 2, page 302

16- Wasa’il ul Shia,

17- Majâlis Barqi, vol 1, page 155

18- Man lâ yahdhuru …, vol1, page 296

19- Zobdat ul bayan, Ardebili, page 55

20- kashiful Ghita, page 19

21- Neil Aotar, Shoukani, vol 4, page 161

22- Masa’il Ali ibn Ja’far, page 345

23- Man lâ yahdhuru …, vol1, page 296

24- Amali Sheikh Sadouq, page 104

25- Sourate Shou’ara: 87

26-  Tafsir al Mizan, vol11, page 369

27- id, vol 19, page 121

28- E’anat ut tâlibine, vol 4, page 385

 

 

Schlüsselwörter: