1- Celui qui dit "La-Ilaha Illallah" (I1 n'y a point de divinité sinon Dieu) avec dévouement entrera au Paradis, à condition que son dévouement l'empêche de commettre ce que Dieu a interdit.
Thwab AI-A'amal P.24

2- Trois choses sont des choses de bien: la grandeur d'âme, la bienveillance du langage et la patience dans les difficultés.
Touhaf Ul-Ucoul.P.l4

3- Il existe deux traits de caractère dont rien n'est plus élevé en bien qu'eux: la foi en Dieu et le service rendu aux serviteurs de Dieu, et deux traits de caractère dont rien n'est plus élevé en mal qu'eux: l'association à Dieu et le mal causé aux serviteurs de Dieu.
Touhaf-Ul-Ucoul P.3l

4- Si vous croyez avec certitude au bonheur et au malheur de l'au-delà comme vous croyez à ce bas monde, vous préférerez certainement gagner l'au-delà
Majmou'at Warram, tome 1, P.134.

5- La pudeur fait partie de la foi.
Ossoul-UI-Kafi, tome 2,P 106

6- Toute chose a une monture, celle de l'homme, c'est son intelligence.
Bihâr-Ul-Anwwar, tome l, P.95

7- Dieu n'est vraiment obéi et adoré que par la science; les bienfaits d'ici-bas et de l'au-delà ne sont vraiment que l'effigie de la science tandis que le mal d'ici-bas et de l'au-delà ne se gagne qu'avec l'ignorance.
Muchkat-ul Anwar, P.136

8- Sois savant ou sois étudiant, et prends garde de ne pas être un oisif qui se hâte derrière ses convoitises.
Muchkat-Ul-Anwar, P.133

9- Celui qui travaille sans savoir détruit plus qu'il ne construit.
Touhaf-Ul-Ucoul, P.39

10- Questionnez les savants, conversez avec les sages, et fréquentez .les indigents.
Muchkat-Ul-Anwar P.134.Touhaf Ul Ucoul, P.34

11- Il existe trois qualités grâce auxquelles, en rencontrant Dieu (au Jour du Jugement), le serviteur sera invité à entrer au Paradis par la porte qu'il choisira: un bon caractère, la crainte de Dieu dans le secret de son cœur et en présence d'autrui, et le fait de s'abstenir de polémiquer, même quand il a raison.
Ossoul-Ul-Kafi, tome 2, P.300

12- Suivez la voie de la sincérité, car elle mène au bien et le bien conduit au Paradis. L'homme franc et soucieux de franchise sera inscrit auprès de Dieu comme Véridique.
Mas prenez garde au mensonge! Car il conduit à la corruption et la corruption mène à l'Enfer. Celui qui ment et qui persiste dans le mensonge sera inscrit auprès de Dieu comme Imposteur.
Nahjoul Façahat, P.418

13- Le plus proche de moi au Jour du Jugement est le plus véridique parmi vous, celui qui restitue les dépôts qui lui sont confiés, qui tient ses promesses, qui a bon caractère et qui est le plus proche des gens par sa bonne humeur.
Al-Hadith t.l, P.47

14- L'injustice est le fléau du courage, L'orgueil est le fléau du mérite, La redevance est le fléau du pardon, La vanité est 1e fléau de la beauté, Le mensonge est le fléau de la parole, L'oubli est le fléau de la science, La grossièreté est 1e fléau de l'indulgence, Le gaspillage est le fléau de la générosité, Les passions sont le fléau de la religion.
Nahjoul Façahat, P.l.

15- Un homme se rendit un jour chez le Prophète de l'Islam (que la bénédiction de Dieu soit sur lui et sur sa famille), Pour lui demanda de l'exhorter. Le Prophète lui dit: "Abandonne le mensonge, et arme-toi de sincérité.
Problèmes moraux et psychologiques P.60

16- Deux des facteurs qui contribuent le plus à aider ma communauté à gagner le Paradis sont: la crainte de Dieu et leurs bonnes mœurs.
Le livre d'Akhlaq P.5

17- Le plus pieux des hommes est celui qui dit la vérité, à son avantage comme à son désavantage!
Nahj-Ul-Façahat, P.9

18- Avoir mauvais caractère est funeste. Le pire d'entre vous est celui qui a le plus mauvais caractère.
Nahj-Ul-Façahat, P.371.

19- Les pieux de ma communauté et moi désavouons l'afféterie.
Livre Al-Hadith t.l P.59

20- Ne fais jamais le bien par ostentation, et ne le refuse jamais par honte.
Ossoul al-Kafi, tome 2,P.231

21- Que celui qui croit en Dieu et au Jour du jugement, tienne donc les promesses qu'il fait.
Ossoul al-Kafi, tome 2, p.364.

22- Cherchez la Science, jusqu'en Chine même, car posséder la Science est un devoir qui incombe à tout musulman.
Nahjul Façaha p.63

23- Evitez d'être orgueilleux. Quand l'homme se montre trop arrogant, Dieu ne peut que le compter du nombre des despotes.
Nahjul Façahat, p.12.

24- Un musulman n'est pas autorisé à se laisser humilier.
Nahjul Façahat, p.530

25- Prenez garde de la dévotion hypocrite; c'est d'être su envahi de la crainte de Dieu alors que le cœur n'a aucune crainte.
Touhaf-Ul-Ucoul, p.48

26- Un Homme se rendit chez le Prophète (saw) et lui demanda: "Se peut-il qu'un croyant commette l'adultère? "Peut-être", lui répondit le Prophète; l'homme interrogea encore: "Se peut-il qu'un croyant se rende coupable d'un vol? "Peut-être" lui répondit le Prophète.
L'homme dit alors: "Ô messager de Dieu! Se peut-il qu'un croyant dise des mensonges`?" "Non, lui répondit le Prophète, car Dieu (louange à Lui) dit: "Ne forgent le mensonge, vraiment, que ceux qui ne croient pas aux signes de Dieu; ce sont eux les menteurs."
Safinat-UL-Bihâr, ch. le mensonge, p.473.

27- J'ai été missionné pour parachever les nobles fondements de la morale.
Safinat-U!-Bihdr, p.411

28- Tous les hommes sont les descendants d'Adam, ils ont tous égaux comme les dents d'un peigne; Pas de supériorité pour un arabe sur un non arabe, ou pour un blanc sur un noir sinon par la piété.
Al-Hadith t.l, p.59

29- Gardez-vous de mépriser un musulman car même; plus petit parmi les musulmans est grand auprès de Dieu.
Majmou'at Warram, tome 1, p.31.

30- Craignez la malédiction de l'opprimé même si c'est un mécréant car il n'y a aucun voile devant elle.
Nahjul Façaha p.10

31- Ne peut-être croyant, celui qui s'endort rassasié tandis que son voisin dort affamé.
Makarim-Ul Akhlaq p.134

32- Celui qui n'a pas de pitié pour nos petits et qui n'a pas de respect pour nos vieillards ne peut faire partie des musulmans.
Majmou'at Warram, tome l,p.34

33- En Islam celui qui est bienveillant envers son frère et qui le sort de l'ennui sera sous la protection de Dieu et recevra sa miséricorde tant qu'il sera au service de son frère.
Al-Hadith, t.3,p.221

34- Musulman est celui dont les frères n'ont a redouté ni la langue ni les actes.
Al-mahadjat-Ul baydha t.3,p.358

35- Aime pour ton frère en Islam ce que tu aimes pour toi-même.
Ossoul-ul-Kafi,tome 2,p.170

36- Mon heure arrive d'être rappelé et je devrai répondre à cet appel. Je vous laisse en souvenir deux "Thaqalayn" (deux poids): le livre de Dieu, qui est une corde tendue entre le Ciel et la Terre, et ma famille (les gens de ma maison-Ahl-A1 Bayt). Le Doux et le Bien Informé m'a appris qu'ils ne se sépareront jamais de moi jusqu'à ce qu'ils me reviennent auprès du Bassin (Bassin: Au paradis). Veillez donc au comment vous vous y prendrez.
Sahih Attermuzi t.5,p.329 édition Dar ul Fikr. - Addur ul manthour du Assa-Youti t.6,p.306. - Assawa-ik ul mohrikah p.147, édition almohammadi-yah. - Tafsir Ibn Kasir t.4,p.113. - Ossod-ul Gabah d'Ibn ul Athir t.2,p.12. - Kanz-ul ommal t.l p.154,2o édition. - Khasa-is Amirul mo'minin de Al Nisa'i p.21 édition Attaqadom en Egypte. - Sahih Moslim t.2,p.362 édition Issa alholaybi,et t.7,p.122 édition Mohammad Ali Sbayh.

37- Fuyez toute controverse car elle est stérile, elle n'apporte aucun bien, et déchaîne l'inimitié entre les frères.
Problèmes moraux et psychologiques p.192

38- I1 est de l'honneur de l'homme de prêter assidûment l'oreille à son frère quand il lui parle.
Nahj-u1-Façaha, p.623

39- Durant 40 jours, Dieu acceptera ni prière ni jeûne de quiconque aura médit d'un musulman, sauf si celui-ci lui pardonne.
Jami-ul Saàdat t.2,p.304

40- Si dans une assemblée vous êtes témoins d'une médisance contre un homme, prenez sa défense et manifestez votre désapprobation à la personne médisante, puis quittez l'assemblée.
Nahj-al-Façaha, p.48.

41- Quiconque médit d'un musulman au mois de Ramadan ne sera pas récompensé pour son jeûne.
Jami ul Saâdat t.2, p.304

42- Quiconque défend, en son absence, l'honneur de son frère de religion, sera préservé par Dieu du feu de l'Enfer.
Nahj-ul-Façaha, p.613.

43- La foi est nue; son habit est la piété, sa parure est la pudeur et son fruit est le savoir.
Al mahadjat-ul baydha t.2, p.14

44- Le croyant ne se laisse jamais piquer deux fois dans le même trou.
Ossoul-ul-Kafi, tome 2,p.241

45- La chose licite la plus détestée de Dieu est le divorce.
Nahj-ul Façaha, p.3

46- Ô musulmans! Soyez bons avec vos enfants et donnez-leur une bonne éducation.
Nahj ul Façaha P.85

47- Craignez Dieu, et soyez équitables avec vos enfants de la même façon que vous aimez à ce qu'ils vous marquent tous de l'affection.
Nahj-ul-Façaha, p.8.

48- Donnez une part égale à vos enfants.
Nahj-ul-Façaha, p.365.

49- Soyez équitables et justes dans les dons que vous faites à vos enfants si vous voulez qu'ils vous montrent tous la même bonté et la même affection.
Nahj-ul-raçaha, p.66.

50- Ô, enfants d'Abdul Mottaleb, vous ne vous attirerez jamais les gens avec vos biens. Rencontrez-les plutôt avec gaieté au visage et bienveillance.
Al mahadjat ul baydha t.5, p:90