Les Nuits de Qadr

1-La Nuit du 18 au 19 du mois de Ramadan
C'est la première des Nuits présumées être la Nuit de Qadr. Les actes de piété spécifiques de cette nuit (outre ceux indiqués dans précédemment) sont :

1- Dire 100 fois:

اَسْتَغْفِرُ اللهَ واَتُوبُ اِلَيْهِ

astagh-fir-ullâha wa atûbu ilayhi

"je demande pardon à Allah et je me repens auprès de Lui".

2- Dire 100 fois:

 

اَللّـهُمَّ الْعَنْ قَتَلَةَ اَميرِ الْمُؤمِنينَ

Allâhuma-l‘an qatalata amîr-il-mu'minîna

"Mon Dieu ! Maudis les assassins du Prince des croyants –L'Imam Ali (paix sur lui)".

3- dire:

اللَّهُمَّ اجعَل فيما تَقضي وَتُقَدِّرُ مِنَ الأمرِ المَحتومِ وَفيما تَفرُقُ مِنَ الأمرِ الحَكيمِ في لَيلَةِ القَدرِ وَفي القَضاء الَّذي لا يُرَدُّ وَلا يُبَدَّلُ أن تَكتُبَني مِن حُجَّاجِ بَيتِكَ الحَرامِ المَبرورِ حَجُّهُمُ المَشكورِ سَعيُهُمُ، المَغفورِ ذُنوبُهُمُ، المُكَفَّرِ عَنهُم سَيِّئاتُهُم، وَاجعَل فيما تَقضي وَتُقَدِّرُ أن تُطيلَ عُمري، وَتوَسِّعَ عَلَيَّ في رِزقي، وَتَفعَلَ بي كَذا وَكَذا .

ويسأل حاجته عوض هذه الكلمة.

Allâhumma-j‘al fîmâ taq-dhî wa tuqaddiru min-al-amr-il-mahtûmi, wa fîmâ tafruqu min-al-amr-il-hakîmi fî laylat-il-qadri, wa fîl-qadhâ'-il-lathî lâ yuraddu wa lâ yubaddalu, an taktubanî min hujjâji Baytik-al-Harâmi, al-mabrûri hajjuhumu, al-mach-kuri sa‘yuhumu, al-magh-fûri thunûbuhumu, al-mukaffaru ‘anhum sayyi'âtuhum, wa-j‘al fîmâ taq-dhî wa tuqaddiru an tutîlu ‘umrî wa tuwassi‘a ‘aliyya fî rizqî,

"O mon Dieu ! Fais que je sois, dans tout ce que Tu décrètes et tout ce que Tu décides en ce qui concerne ce qui se produira inévitablement, et que dans toute Sagesse que Tu détaches en cette Nuit du Destin, et dans le Décret qui ne sera ni mis en échec ni changé, au nombre des Pèlerins de Ta Maison Sacrée, dont le pèlerinage sera agréé, dont l’effort sera remercié, dont les péchés seront pardonnés, les actes de malfaisance seront expiés. Et fais que lorsque tu décrètes et décides, Tu m’accordes une longue vie et une large subsistance".
Puis, on demande à Allah ce qu'on désire...

2-La Nuit du 20 au 21 du mois de Ramadan
Les mérites de cette nuit sont encore plus grands que ceuxde la nuit du 18 au 19, et on doit y accomplir les actes cultuels généraux des Nuits de Qadr tells que l'ablution totale, la veille, la ziyârah, et la Prière, récitations de la sourate al-Tawhîd, le port du Coran sur la tête, la lecture du Du’â’ al-Jawchan al-Kabîr et d’autres.

Les hadiths insistent sur l’aspect très recommandé de l’accomplissement de l'ablution totale, de la veille et de la dévotion dans l’adoration en cette nuit et la nuit du 22 au 23 de ce mois et affirment que la Nuit de Qadr se situe dans l’une de ces deux nuits. On a demandé à l’Infaillible selon différents hadiths «Laquelle de ces deux nuits est la Nuit de Qadr?» Il s’est abstenu de préciser, se contentant de dire: «Il est plus facile de trouver ce que vous recherchez dans les deux nuits ensemble» ou encore: «vous n’avez qu’à faire le bien dans les deux nuits».

Cheikh al-Sadûq dit qu’il est préférable de commencer la veillée cultuelle de ces deux nuits par la recherche de la Science et qu’il vaut mieux commencer dès cette nuit la récitation des invocations des dix dernières nuits de Ramadan, dont l’invocation suivante citée par al-Kulaynî dans al-Kâfî en se référant à l’Imam al-Sâdiq (paix sur lui) qui recommande: dit chaque nuit des dix derniers jour de Ramadhan:

أعوذُ بِجَلالِ وَجهِكَ الكَريمِ أن يَنقَضيَ عَنّي شَهرُ رَمَضانَ أو يَطلُعَ الفَجرُ مِن لَيلَتي هذِهِ وَلَكَ قِبَلي ذَنبٌ أو تَبِعَةٌ تُعَذِّبُني عَلَيهِ

«A‘ûthu bi-jalâli wajhik-al-karîm-i an yanqadhî ‘annî chahru Ramadan-a aw yatlu‘a-l-fajru min laylatî hâthihi wa laka qibalî thanbun aw tabi‘atun tu ‘ath-thibunî ‘alayhi.
Selon al-Kaf‘amî, l’Imam al-Sâdiq (paix sur lui) récitait après les Prières obligatoires et recommandées de chacune des dix dernières nuits de Ramadan:

اللَّهُمَّ أدِّ عَنّا حَقَّ ما مَضى مِن شَهرِ رَمَضانَ وَاغفِر لَنا تَقصيرَنا فيهِ، وَتَسَلَّمهُ مِنّا مَقبولا، وَلا تُؤاخِذنا بِإسرافِنا عَلى أنفُسِنا، وَاجعَلنا مِنَ المَرحومينَ وَلا تَجعَلنا مِنَ المَحرومينَ

Allâhumma addi ‘annâ haqqa mâ madhâ min chahri Ramadan-a, wa-ghfir lanâ taqçîranâ fîhi, wa tasallamhu minnâ maqbûlan wa lâ tu’âkhithnâ bi-isrâfinâ ‘alâ anfusinâ, wa-j‘alnâ min-al-marumîna wa lâ taj‘alnâ min-al-mahrûmin-a.
Et l’Imam al-Sâdiq d’ajouter: «Quiconque lit ce du‘â’ Allah lui pardonnera ce qu’il les péchés commis pendant les jours écoulés de ce mois et l’immunisera contre les péchés pendant le restant des jours du mois»

3-La Nuit du 22 au 23 Ramadan
Elle est meilleure que les deux autres Nuits de Qadr (la Nuit du 18 au 19 et la Nuit du 20 au 21), et d’après de nombreux hadiths c’est cette nuit qui est la vraie Nuit de Qadr.

C’est en cette nuit que toutes les affaires importantes sont décrétées par Allah. Il est très recommandé de veiller toute cette nuit jusqu’au matin en accomplissant tous les du‘â’ que l’on connaît et la lecture du Coran en général. Mais les actes de piété prescrits particulièrement pour cette nuit très sacrée sont les suivants:
1-La lecture des sourates al-‘Ankabout (chapitre 29) et al-Roum (chapt. 30): Selon l’Imam al-Sadiq (paix sur lui): Quiconque lit ces deux sourates pendant cette nuit sera parmi les habitants du Paradis.
2-La lecture de la sourate al-Dukhân (chapitre 44)
3- La lecture de la Sourate al-Qadr (Chapt. 97) (1000 fois)
4- Accomplir un ghusl (ablution totale ou lavage rituel complet) au début de la nuit et un autre vers la fin de la nuit.
5- Accomplir 100 rak‘ah de prière (ou autant que l’on peut) ; dans chaque rak‘ah on récite 10 fois sourate al-Tawhîd ( chapt. 112), après la récitation de la sourate al-Hamd)
N. B. Il est très important d’accomplir cette prière, et si on ne peut l’accomplir debout, on peut le faire en position assise ou même allongée.
6- Accomplir la Ziyârat (Visite pieuse de) al-Hussayn (paix sur lui) (que l’on trouve dans «Anthologie des Clés des Paradis»)
8- Poser le Coran sur la tête et dire (comme indiqué dans: " Les actes de piété communs aux trois nuits de Qadr",)
7- La lecture de: invocation de Makârim al-Akhlâq, invocation d'al-Iftitâh, invocation d'al-Jawchan al-Kabîr, invocation d'Abou Hamzah al-Thamâlî.