Résumé de la réponse

Le sentiment de la quête de Dieu est cette tendance naturelle de l’homme qui aspire à connaitre Dieu exalté soit t-il. C’est un écho interne essentiellement mu par une disposition naturelle en l’homme.
La présence du sentiment religieux en l’homme est quelque chose qui ne peut être inculque par quelqu’un. C’est ce qui traduit d’ailleurs son caractère naturel. Comme bien d’autres sentiments qu’il y en a en l’homme, ce sentiment religieux se déploie sous l’effet de certaines conditions particulières.
Pour renforcer le sentiment de quête de Dieu en soi, il faut renforcer les sentiments tels que l’attrait pour les choses abominables, la domination de l’instinct animal, les autres multiples occupations qui retardent l’homme dans la connaissance de son Dieu. Ces actes sont recommandés par Dieu lui-même à travers les versets coraniques ainsi que les explications des prophètes, des saints qui nous apportent une aide estimable pour renforcer cette foi en nous.(1)

Réponse détaillée

Le sentiment de la quête de Dieu est cette tendance naturelle de l’homme qui aspire à connaitre Dieu exalté soit t-il. C’est un écho interne essentiellement mu par une disposition naturelle en l’homme.
La présence du sentiment religieux en l’homme est quelque chose qui ne peut être inculque par quelqu’un. C’est ce qui traduit d’ailleurs son caractère naturel. Comme bien d’autres sentiments qu’il y en a en l’homme, ce sentiment religieux se déploie sous l’effet de certaines conditions particulières. (2)
Lorsqu’on dit que les sentiments naturels et intrinsèques n’ont pas besoin d’enseignement et d’entrainement, cela signifie que personne n’intervient dans sa création et son épanouissement. Mais, il faut reconnaitre que l’exploitation correcte de ces sentiments sans l’aide des éducateurs bien renseignés risque de conduire à la déviation. (3) Très souvent, une vie essentiellement jouissive et pleine de plaisirs entraine souvent la négligence des valeurs humaines suprêmes et contribue à endormir le sentiment religieux en l’homme. Mais, ce sentiment ne s’éteint jamais. Sa couleur diminue juste à cause des difficultés, des turpitudes. Dès qu’on le réveille et le met à jour, il prend le contrôle de l’esprit et de l’âme de l’homme. Les difficultés et les problèmes sont les facteurs qui secouent l’homme et le réveillent du profond sommeil et nettoie son âme pour laisser s’exprimer en lui  le sentiment naturel interne de la quête de Dieu. Raison pour laquelle, lorsque les injustes et les rebelles sont accablés de partout par des problèmes et les difficultés, ils se rappellent de Dieu. (4)
De toutes les manières, il existe bien des moyens pour renforcer le sentiment religieux en l’homme parmi lesquels :
1 – Appliquer les préceptes divins inspirés par les versets coraniques, les explications des prophètes et de guides religieux.
2 – Ecarter les obstacles tels que l’attrait aux choses dépravantes, aux instincts animaux concupiscentes et bien d ‘autres chose qui distraient l’homme et l’empêchent de connaitre Dieu. En effet, les désirs vils de l’âme et bien d’autres aspirations jouissives affaiblissent la foi, la suspend ou alors empêchent que cette foi s’exprime normalement. Celui qui est guidé par l’instinct animal et dont les yeux, les oreilles sont fermés par rapport à tout ce qui est métaphysique a de la peine à laisser la vrai foi s’exprimer en lui.
3 – Ecarter tout ce qui plonge l’homme dans la négligence et faire beaucoup plus de rétrospection interne ver son cœur.
Dans le hadith Miraj, Dieu dit au prophète (ç) : «ö Mohammad ! Concentre toute ton énergie sur une chose, unifie ta langue, maintien ton corps en vivacité et ne te laisse jamais distraire. Quiconque se distrait et me néglige, pour moi ce n’est pas important le sens dans lequel il est en train de s’égarer » (5)
Les recommandations de Dieu à son prophète (ç) se présentent comme suit : «sans le rappel de Dieu dans ton cœur, ton corps sera juste un cadavre ambulant. La vie humaine et le rappel de Dieu dépendent de cette concentration c’est-à-dire si tu ne rappelles pas de Dieu, tu ne profiteras pas de la vie humaine et ton corps comme un corps mort. Le corps n’est vivant que lorsque l’homme s’éloigne de tout ce qui peut le distraire et le conduire à l’égarement. (6) En respectant ces éléments, on peut renforcer le sentiment de la quête de Dieu en soi.

Notes:

1-La foi et son effet positif, Ja’far Sobhani, page 25 -30, les éditions Mo’assassa Imam Sadiq, 2ème impression. 1384 hégire solaire ; Fondements de croyances islamiques, selon les hadiths, le coran et la raison,  Ja’far Sobhani, page 9, Bibliothèque du site Tibyane.

2- id.

3-Ja’far Sobhani, la foi et son effet positif, page 32 ; Tafsir Nemouneh, Makarim Shirazi, vol 16, page 240 – 241, Darul Koutoub ul Islamiyya, 1363.

4- Fondements, Méthodes et objectifs de l’éducation dans l’éducation dans Sahifat ul Sadjadiya, page 9, Librairie du site Tibyane ; la morale dans le coran, Mohammad Taqi Misbah Yazdi,  recherche et rédaction de Mohammad Askandari, vol 1, page 196 – 209, les éditions de l’institut la formation et la recherche de l’imam Khomeiny, 5ème impression, 1380.

5- Irchad ul Kouloub d’ibn Abi Hassan, Hassan ibn Abil Hassan Deylami, vol 1, page 205.

6- Comprendre Dieu, Mohammad Taqi, Misbah Yazdi, page 1 – 3 avec un peu de résumé et de modification, Librairie site web Tibyane. Les guides amicales, Mohammad Taqi, Misbah Yazdi, pages 250 et 251, les éditions institut d’enseignement et de recherche imam Khomeiny, 3ème impression, 1376.

 

Mots clés: