Résumé de la réponse

En représentant la gnose islamique, ses caractéristiques, ses branches, et les grands gnostiques musulmans issus de l’école des Ahl – ul – bayt (as), vous pouvez obtenir ce que vous recherchez.

1- La gnose islamique a deux aspects : la gnose théorique et la gnose pratique. La gnose théorique tourne autour de deux sujets principaux : exposer la réalité de l’unicité de Dieu et présenter les vrais monothéistes.

La gnose islamique définit ainsi l’unicité de Dieu : Dieu est l’Existence Unique et rien n’existe en dehors de Lui. En dehors de Dieu, tout ce qu’on voit n’est qu’une manifestation de son Existence qui forme un avec Lui. En d’autres termes, le rapport entre Dieu et l’univers est comparable à celui de quelqu’un et son ombre qui dépend de sa présence. L’ombre est en fait une manifestation de l’existence de son propriétaire. Le vrai monothéiste dans la gnose islamique est un homme qui est une véritable expression de tous les noms et attributs de Dieu, une véritable manifestation de Dieu dans l’univers.

Dans la gnose pratique, l’homme est un être doté d’une double dimension spirituelle et animale. Il peut renforcer son âme par l’élévation et atteindre la perfection. Et ce renforcement passe par l’éducation, l’épuration de l’âme, l’initiation et les exercices islamiques déterminés. Et le meilleur exercice consiste à purifier son âme en accomplissant conformément toutes les obligations divines. Avec cet exercice, l’homme atteint un niveau où il se verra toujours en présence de Dieu quelque soient le lieu et le temps, il ressentira un amour fort qui lui permettra d’accéder au bonheur et à la félicité s’il veille permanemment sur ses faits et gestes. Voilà ce qui explique Dieu et c’est ce qu’Il attend de nous. Toute cette initiative requiert l’assistance d’un maître et les Imams infaillibles (as) sont les vrais guides dans cette voie.

2- Des enseignements des Ahl – ul- bayt (as) sont  née de la gnose islamique avec des caractéristiques et des branches qui produisent des individus qu’aucune autre gnose n’a donnés. Voici quelques – une de ces caractéristiques :

1- Le respect de la législation divine.

2- Lutte et résistance.

3- Education de l’âme et l’acquisition des sciences.

4- Assistance aux pauvres et aux démunis.

5- La gloire et le prestige de l’âme.

6- Le travail et les efforts pour gagner sa vie et l’éloignement d’une vie de moine.

3- Introduction à la vie des gnostiques qui se sont livrés à la spiritualité et à la résistance en s’impliquant dans la scène sociale et politique peut servir à étaler les capacités de la gnose islamique à inviter des hommes complets et combler l’engouement et la soif des épris de cette gnose.

Réponse détaillée

Vous pouvez vous rapprochez de ce que vous recherchez à travers une présentation de la gnose islamique, ses caractéristiques, ses branches et les grands gnostiques initiés à l’école des Ahl – ul- bayt (as).

1- La gnose islamique a deux aspects : la gnose théorique et la gnose pratique. La gnose théorique tourne essentiellement autour de deux axes : exposer l’unicité de Dieu et ceux qui sont les vrais monothéistes. L’unicité dans la gnose signifie qu’il n’existe que Dieu. Le gnostique musulmane considère tout comme la manifestation de l’existence de Dieu ; et en dehors de Lui, il ne voit rien. Tout ce qu’il voit en dehors de Dieu constitue l’expression de son existence. La conception de l’unicité est plus forte chez le gnostique et le philosophe. Pour le gnostique, Dieu est la seule existence réelle et tout le reste n’est que manifestation et image qui reviennent toutes à Dieu. Selon le gnostique, Dieu est l’existence Unique et absolue qui ne connait pas de multiplicité et de diversité. Tout ce qu’on voit n’est que forme et non l’être. Dieu et autrui est comme l’homme et son ombre ou l’image dans le miroir et le propriétaire.

Le vrai monothéiste dans la gnose islamique est un homme complet dont la vie exprime tous les noms et les attributs de Dieu dans l’univers. Pour avoir les détails et les explications sur la gnose islamique, il faut consulter les ouvrages comme Tamhid ul qawa’ed d’ibn Turka Esfahanie, Fousous Hikam d’ibn Arabi et les commentaires rédigés sur cet ouvrage, Misbâh ul Ouns d’ibn Fanâri…

L’homme est composé de l’âme et du corps dans la gnose pratique. Mais sa nature est plus reliée à son âme car l’homme est doté de meilleure potentialité pour perfection son âme. Il peut partir du stade de la poussière pour évoluer jusqu’à la cime de la perfection. L’âme de l’homme aspire vers la béatitude tandis que son côté animal tend vers la nature et la matière. Si l’homme s’emploie volontairement à purifier son âme avec l’exercice défini dans la gnose islamique, il évoluera vers les cimes de la gloire. Si par contre il oriente plutôt sa volonté pour satisfaire ses désirs et penchants, son côté animal l’entrainera plutôt vers l’humiliation(1). Donc la gnose islamique s’organise autour de la purification de l’âme et l’exercice qui dégagent les voiles des ténèbres. Cette purification et cet entrainement sont très recommandés dans la gnose islamique. L’Imam Sadiq (as) dit : «  S’il ne reste que deux jours pour toi à vivre, consacre un de ces jours à l’éducation et à la purification de l’âme afin de solliciter l’assistance pour le jour de ta mort » (2). L’accès à la vérité passe donc par la purification de l’âme. Mais cette purification et initiation prônée par la gnose islamique se distingue d’autres gnoses. La gnose Hindou, Grecque et Manichéenne recommande l’accès au bonheur par la rupture de tout lien avec les autres et l’extérieur. Alors que la gnose islamique recommande plutôt le respect des préceptes islamiques. L’initiation et l’exercice dans la gnose islamique n’a rien à voir avec ce que propose les moines chrétiens. Ils quittent leur humble demeure pour se réfugier dans la savane où, ils s’isolent et se privent de nourritures variées parce qu’ils veulent purifier leurs âmes. Tout ceci n’est que ce que le saint Coran appelle pure innovation introduite dans le christianisme. Mais la gnose islamique propose de meilleurs exercices qui passent par veiller sur le licite et l’illicite islamiquement décrétés et la soumission absolue à l’école des Ahl – ul- bayt (as) (3). Le père de la gnose islamique Ali ibn Abi Taleb (as) dit : «La législation divine s’articule autour de l’initiation de l’âme » (4). Les savants érudits versés en gnose partagent le même avis. Abou Ali Sina a des propos sur l’initiation de l’âme : « On peut éloigner de l’âme tout désir concupiscent par l’adoration et l’empêcher ainsi d’interférer dans la concentration vers Dieu » (5). La législation, la voie et la vérité sont indissociables parce que la gnose islamique tient ses racines des versets coraniques et des traditions des Ahl – ul- Bayt (as). La sharia ou législation islamique est l’ensemble des lois, préceptes et dispositions légales que les jurisconsultes dégagent du Saint Coran et de la Sunna. Les gnostiques musulmans croient que la législation islamique est fondée sur la vérité et tout ce qui est bien pour l’homme qui peut parvenir à la félicité s’il les observe. La mise en application des préceptes divins est la condition dans la gnose islamique. Les gnostiques comme Mahya Din ibn Arabi reconnaissent le critère de la gnose dans l’existence de l’ordre de la part de Dieu et la nécessité de s’en soumettre(6). Janid Bagdadi affirme : « Toutes les voies ne  conduisent nulle part ; seule la voie du Prophète (ç) et des Imams infaillibles (as) ; et l’homme reste sur le coup de l’ordonnance même dans la contemplation et la béatitude » (7). Allameh Tabataba’i l’un des grands gnostiques musulmans affirme : « Les obligations, les interdits et les dispositions pratiques générales sont destinées à tout le monde. Et plus on se soumet à Dieu, plus les obligations accroît, mais nul n’est exempte de devoirs et d’obligation »(8).

La voie qui constitue l’esprit de la législation islamique décrit les situations et les états pour l’initié. Et le plus haut niveau est la béatitude(9).

Donc les gnostiques musulmans dans la gnose islamique traversent les étapes d’initiation vers la perfection avec amour et dévotion pour Dieu dont ils se rapprochent avec sincérité, pratique, ascétisme, humilité, désintéressement pour ce monde, purification extérieure et intérieure, veillée nocturne et la soumission en la wilaya. La gnose islamique signifie l’illumination réelle qui sort l’homme du sommeil et des illusions du monde et l’éloigne de toute souillure et penchants, pour le porter vers la lumière et perfection. Le gnostique est celui qui pense en même temps à la perfection et l’au – delà, et aussi comment faire pour gagner sa vie et tenir les mains des autres. Comme le guide des chiites Ali ibn Abi Taleb (as), le maître des gnostiques qui a pu venir en lui tous les talents et les valeurs humaines en lui. Il se livrait à l’adoration durant la nuit, comme le dit le Noble Prophète (ç) : « Il (Ali) est l’épris de Dieu et ne pense qu’à Lui ». Il n’était pas loin de la communauté, ni isoler d’elle. Il était secoué par les cris des orphelins et portait du pain et des dattes sur son dos qu’Il distribuait aux pauvres. Il était particulièrement rigoureux dans la répartition des biens de la trésorerie publique(10).

2- Comme vous l’avez constatez, la gnose islamique découle des enseignements des Ahl – ul- bayt (as) avec des branches et des caractéristiques réservées à un individu, qu’on ne peut trouver pareil dans d’autres gnoses. De la même manière que les gnostiques dans l’Islam  se sont  éloignés des enseignements des Ahl – ul- bayt (as), ils se sont aussi éloignés de la vraie gnose. Quelques éléments importants de la gnose islamique(11) ont été tirés des textes religieux islamiques et le gnostique a constamment à faire avec ces branches dans la perspective islamique. Et il est évident qu’attirer l’attention des gens sur ces branches suscitera probablement l’intérêt vers l’Islam :

1- Le respect de la législation islamique (on l’a déjà brièvement expliqué).

2- Le Jihad et la lutte :

L’islam est une religion qui prend en considération tous les aspects de la vie de l’homme qui évoluent harmonieusement ensemble. L’épopée constitue un mouvement de la vie de l’homme, et la gnose en est un autre. Les gens qui ne se focalisent uniquement que  sur l’épopée ou sur l’adoration, éduquent mal leur âme. L’Imam Ali (as) dit sur les mérites du jihad : « Le jihad est l’une des portes du paradis que Dieu n’a ouverte qu’à ceux qui sont épris de lui…Celui qui par désintéressement abandonne le jihad, Dieu le couvrira du manteau de l’humiliation… Et il subira au fond de lui un manque et un sentiment d’abrutissement et d’ineptie. Il ne sera pas capable de se défendre et préserver ses droits dans la société, il sera privé de justice »(12).

3- L’émancipation intellectuelle et le savoir.

Une branche importante de la gnose islamique consiste à redoubler d’efforts pour l’augmentation du niveau intellectuel et l’éveil de l’intelligence. Il est écrit dans le Saint Coran : « Ceux qui ne savent pas et ceux qui savent sont – ils pareils ? » (13). Le Messager de Dieu dit : « Celui dont le niveau intellectuel est plus élevé a plus de valeur » (14).

4- Le travail, l’activité économique et le refus d’une vie de moine. Le Prophète (ç) dit : « Celui qui gagne sa vie de la sueur de son front, traversera le pont le jour du jugement comme l’éclair » (15).

5- La gloire et le prestige de l’âme.

Il est écrit dans le Saint Coran : « La gloire appartient à Dieu, au Prophète (ç) et au croyant » (16)

6- Assister les pauvres et les démunis

Belarzi et Ahmad Hanbal écrivent : «  L’Imam Ali (as) avait 40000 dinars de blé, d’orge et de raisins séchés qu’Il a tout donné dans la voie de Dieu. Il vendit ensuite son épée pour le pain de nuit en disant : « Si j’avais de quoi manger la nuit, je n’aurais pas vendu mon épée » (17).

3- Le Coran est la source de la gnose et le Prophète (ç) et les Imams infaillibles (as) vrais gnostiques, et les vrais commentateurs du Coran. Ils sont donc les vrais maîtres pour éduquer et mener l’homme vers la perfection. S’imprégner de la vie et la biographie des hommes complets c’est- à- dire les gnostiques qui se sont illustrés dans la société par l’ascétisme, la foi, la lutte et le dynamisme, peut servir à démontrer les capacités de la gnose islamique dans la formation des hommes parfaits, et combler l’engouement des épris de la beauté de cette gnose;

Notes:

1-Irfan et Tasawouf, Mohammd Reza Kashefi, page 72, règle d’initiation, Ayatollah Tahiri, page 6.

2-Rawdha Kafi, page 150.

3- Règle d’initiation, Ayatollah Tahiri.

4- Mizan al Hikma, vol 4, page 207.

5- Esharât wa Tanbihât, chapitre 3.

6- Rasâ’il, page 233, ibn Arabi, recherche Mohammad Hezat

7- La gnose théorique, page 373, Yahya Yathribi.

8- Wilayat Nameh, page 46, traduction Hamayoun Hemmati

9- Asrar Tawhid fi Maqamat, Sheikh Abou Sa’id, page 352, Mohammad ibn Nour.

10- Ali, le symbole de la gnose, Nezam Zadeh Qomi

11- La gnose théorique, Kitab Ali, page 91- 150

12- Nahjul Balagha, discours 27

13- Sourate Zoumar : 9

14- Amali de Sheikh Sadouq, 6ème séance, hadith 4

15- Behar anouar, vol 103, page 9

16- Sourate Mounafiqoune : 8

17- Manaqib ibn Shahr Ashoub, vol 2, page 7