Comment se comporter avec sa femme ?

Il est rapporté du Messager le plus noble (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec ses femmes et moi je suis le meilleur d’entre vous avec mes femmes. »
Le Prophète (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) et les gens de sa maison (Que la Paix soit sur eux) ont transmis un certain nombre de recommandations sur la façon de se comporter avec sa femme, que l’on peut répartir entre les droits et les règles de conduite.
-Parmi les droits de la femme:
Ce qui est mentionné dans le noble hadîth : « Le droit de la femme sur son mari : qu’il satisfasse sa faim [qu’il la nourrisse], qu’il couvre son honneur [qu’il l’habille], qu’il ne l’accable pas de reproches »
Les dépenses de la femme sont certes à la charge [du mari], mais elles sont sources de descente de récompenses grandioses de Dieu Très-Elevé, comme il est rapporté dans le hadith : « Il n’y a pas de serviteur qui n’a pas gagné d’argent puis l’a dépensé pour sa famille à qui Dieu n’ait donné pour chaque dirham dépensé pour sa famille sept cents fois plus »
Quant à humilier sa femme, lui faire du mal par des paroles blessantes comme en l’accablant de reproches ou par des sévices corporelles comme en la frappant, ce sont des choses que Dieu et Son Messager ont désavouées. Selon une parole du Prophète (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) : « Dieu et Son Messager désavouent celui qui fait du mal à sa femme jusqu’à ce qu’elle se sépare de lui »

Quant à la façon de se comporter avec sa femme, nous insistons sur deux points :
1-Gagner son cœur :
Et cela se réalise à travers plusieurs choses dont :
a) Lui parler d’amour :  Le Prophète (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) a dit : « La parole de l’homme à sa femme (« Je t’aime ! ») ne quitte plus jamais son cœur »
b) Se faire beau pour elle : L’Imam as-Sâdeq (que la Paix soit sur lui) a dit : « Le mari ne peut se dispenser de trois choses avec sa femme… notamment, gagner son cœur en se faisant beau pour elle »
c) Etre généreux avec elle. En complément du propos cité précédemment : « …et en étant généreux avec elle » Et l’Imam al-Sajjad (Que la Paix d'Allah soit sur lui) a dit: « Celui d’entre vous le plus agréé auprès de Dieu, est celui qui est le plus généreux avec sa famille »
d) Lui donner à manger de sa main. Le Prophète (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) a dit : « L’homme est certes récompensé en donnant à manger à sa femme de sa main »
2-Fermer les yeux sur ses fautes:

Le noble Coran met en évidence un des bienfaits du mariage dans la réalisation de ses objectifs par Sa Parole : ﴾Il a établi l’amour et la miséricorde entre vous﴿ Sourate Les Romains [30:21].
Ainsi Dieu Très-Elevé ne veut pas que la vie du couple soit menée totalement selon les principes de ce qui est obligatoire et de ce qui est interdit, mais Il veut que ce soit la Miséricorde et l’Indulgence qui la dominent, même sur le fait de fermer les yeux dans beaucoup de cas. Et c’est cela qu’exprime le hadith : «Le mariage est une mesure : un tiers d’intelligence et deux tiers de fermer les yeux »
Parce que la vie de couple fondée sur la tenue des comptes et la pénalisation de « œil pour œil, dent pour dent », n’est pas amenée à durer. De là l’importance de fermer les yeux sur les fautes de la femme et de se comporter avec elle, avec mansuétude et clémence, ce qui constitue un fondement de succès de la relation du couple. C’est pourquoi l’Imam Zayn al-Abidine (Que la Paix d'Allah soit sur lui) les a placés dans le cadre des droits dans sa lettre :
« Et le droit de la femme est que tu saches que Dieu Tout-Puissant l’a placée pour toi comme un repos et une compagnie, et que tu saches que cela est un Bienfait de Dieu Très-Elevé pour toi. Alors, honore-la et sois bienveillant avec elle. Et même si ton droit sur elle est plus obligatoire, elle a le droit [d’exiger] de toi que tu la traites avec clémence étant ta captive, que tu la nourrisses et que tu la vêtisses. Si elle est ignorante alors pardonne-lui »
Et notre ultime prière : Louange à Dieu Seigneur des mondes !

Schlüsselwörter: